Afrique CAN 2017: Slimani ne veut pas porter seul l’échec de l’Algérie

Algeria's Islam Slimani reacts after missing a goal during their African Nations Cup (AFCON 2013) Group D soccer match against Tunisia in Rustenburg, January 22, 2013. REUTERS/Mike Hutchings  (SOUTH AFRICA - Tags: SPORT SOCCER)

Annoncé comme l’une des équipes favorites de la CAN 2017, l’Algérie a déçu plus d’un en se faisant éliminer au premier tour. Auteur de deux buts avec les Fennecs, Islam Slimani ne veut surtout pas qu’on lui dise qu’il n’a pas été décisif.

« Je n’ai qu’une seule réponse, lorsque je suis mis dans des conditions idéales pour marquer, je ne me fait pas prier de le faire, soyez-sûrs, la preuve, aujourd’hui j’ai eu trois occasions nettes et je marque 2. Certes, ça ne suffit pas, je suis d’accord, et celui qui connaît le football ne peut me reprocher cela.  Un attaquant quand il a le ballon, il marque des buts, mais quand il est dépourvu de belles passes, il ne peut rien faire, j’espère avoir été très clair. Un attaquant ne peut pas aller récupérer un ballon de chez le gardien pour le mettre dedans quand même ! Je le répète encore une fois, je ne blâme personne, on est tous responsables de ce qui se passe », a-t-il dit dans une interview accordée à Le buteur.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com