Afrique CAN 2017 – Yassine Khenissi : « On a les moyens de battre » les Burkinabés

1452784900_kh

On passe aux choses sérieuses au Gabon. Les deux premiers quarts de finale de cette CAN 2017 ont lieu ce samedi. Burkina Faso – Tunisie et Sénégal – Cameroun : c’est ce qu’il vous attend ce samedi pour les deux premiers quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017.

Ils ont résisté à la première phase et les Burkinabés, comme les Tunisiens, savent à quel point se hisser en quart de finale s’est apparenté à un challenge difficile. C’est avec son collectif que la Tunisie brille dans cette CAN 2017. Dominateurs mais malheureux en ouverture face au Sénégal (défaite 0-2), les Aigles de Carthage ont remis les choses au clair en venant logiquement à bout de l’Algérie (1-2), avant d’aller chercher leur qualification au panache face au Zimbabwe (2-4). Avec une défense robuste, deux milieux récupérateurs actifs (Ben Amor, Sassi) et un secteur offensif sublimé par Wahbi Khazri, la formation d’Henryk Kasperczak a tout pour aller au bout. Pour poursuivre le rêve, les Tunisiens devront faire tomber le Burkina-Faso.

« Tout le monde veut profiter de cette chance d’être parmi les huit meilleures sélections en Afrique. On est conscients qu’on a les moyens de les battre, mais on sait aussi que la tâche est difficile. Cette équipe burkinabè a terminé première de son groupe face au Cameroun et au Gabon, le pays-hôte. Cela veut dire qu’il faut se méfier, a confié Taha Yassine Khenissi, l’attaquant de la Tunisie au micro de nos confrères de Football365.fr Afrique. Il est vrai qu’on a perdu face au Sénégal, mais c’est peut-être ce jour-là qu’on a fait notre meilleur match. Si on arrive à refaire le même type de match contre le Burkina Faso, nous gagnerons sûrement. De toutes les façons, le contexte a changé. Je pense que l’on est plus fort aujourd’hui que lors du match face au Sénégal. »

En cette fin d’après-midi à Libreville, ce premier quart de finale de la CAN 2017 aura un goût de revanche pour les Tunisiens. En 1998, à Ouagadougou, la Tunisie s’était inclinée aux tirs au but (7-8), malgré une égalisation dans la dernière minute du jeu de Gabsi (1-1, 89e). Depuis la victoire de la CAN en 2004, la Tunisie aimerait revivre une même épopée. Mais il faudra s’imposer face à de valeureux Burkinabés.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com