Afrique CAN 2017 : Les Black Stars se méfient des Lions Indomptables

ghana_prw_img_2857_copie_0

Modèle de régularité depuis près d’une décennie mais jamais sacré, le Ghana, déjà finaliste en 2015, va tenter de faire aussi bien lors de la CAN 2017 face à une surprenante équipe du Cameroun jeune mais accrocheuse, en demi-finale ce jeudi.

« C’est peut-être la rencontre la plus compliquée malgré notre expérience, dit Emmanuel Agyemang-Badu dans des propos relayés par RFI. Pas mal de favoris sont sortis et j’espère que nous ne serons pas emportés par cette épidémie. »

Dans cette CAN 2017, les hommes d’Hugo Broos ont démontré que malgré leur déficit technique ils savaient jouer de leur physique et de leur efficacité devant les buts. Dans la tanière des Lions Indomptables, un homme s’est parfaitement illustré au cours de cette compétition: le gardien Fabrice Ondoa, meilleur gardien du 1er tour de la CAN, qui a mené presque à lui seul son équipe dans le dernier carré et fait rêver tout un peuple d’un retour au premier plan de sa sélection. Le Cameroun, grâce à son excellent gardien et un coup de maître tactique de son sélectionneur belge Hugo Broos face au Sénégal, pourrait désormais faire douter les Ghanéens. Sans oublier que le Ghana s’était fait éliminer par le Cameroun à domicile lors de la CAN en 2008, à ce stade de la compétition. Un fait historique qui trotte encore dans les esprits.

« Nous avons conscience de leur parcours, qu’ils reviennent de loin et qu’ils méritent notre respect. Le Cameroun a perdu de grands joueurs, mais il sera tout de même très dangereux », avance Maxwell Konadu, l’entraîneur adjoint, qui ne peut confirmer la présence de Asamoah Gyan dans le groupe. L’attaquant et capitaine, qui participe à sa 6e CAN consécutive, a été touché à l’aine la semaine dernière. Il avait dû céder sa place lors de la première période du match contre l’Egypte.

« Si le Cameroun est arrivé là, c’est que l’équipe a de la qualité. Ils ont des joueurs pas trop connus, mais ils ont un collectif fantastique et ça va être un match très compliqué », racontait Jordan Ayew à l’issue de la dernière rencontre des Black Stars.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !