Afrique CAN 2017: Broos ne comprend pas pourquoi on a douté de lui

brooshugo

Alors que personne ne vendait chère sa peau, le Cameroun est parvenu en finale de la CAN 2017. Et cet exploit est aussi à mettre à l’actif d’Hugo Broos. Critiqué à son arrivée chez les Lions indomptables, le sélectionneur belge peut aujourd’hui se réjouir de ses choix. Mais il n’oublie pas la façon dont on a douté de lui.

« Au début, il y avait beaucoup de propos blessants au sujet de ma personne. Ce n’était pas agréable. Je n’ai pas compris pourquoi on ne m’a pas donné ma chance. A chaque fois que je faisais quelque chose, on me critiquait. J’ai remarqué que les gens sont très impatients dans ce pays. Le Cameroun a toujours été le pays phare en Afrique. Les gens voulaient revoir cette grande équipe d’il y a quinze ans. Mais ça ne se fait pas en un jour. Parfois il faut un échec pour progresser. Puis, il y a eu cette affaire de joueurs cadres. Pour certains, c’était impossible que des joueurs cadres soient sur le banc de touche ou qu’ils ne soient pas convoqués. Chaque coach a besoin de résultat. Les gens ne croyaient pas en moi. Je pense que tout le monde a compris comment je travaille et ce que je veux atteindre comme objectif avec cette équipe. Les résultats sont là. Je pense que l’avenir sera différent. Je suis très content pour ces joueurs qui sont vraiment exemplaires. Pour eux, et seulement pour eux, j’espère que le Cameroun sera champion », a-t-il dit dans une interview accordée à Camfoot.

Qu’est-ce qui sera la force des Lions contre l’Egypte ce soir ? Hugo Broos ne veut pas dévoiler ses stratégies.

« Je crois que nous avons eu le temps de faire une bonne préparation. Nous avons un bon potentiel physique, c’est un bon point pour nous. Notre équipe est physiquement prête, mais ce n’est pas le seul avantage que nous avons. L’Egypte a une belle équipe qui joue bien. C’est un autre adversaire. Nous savons comment nous allons aborder ce match, dans le but de le remporter. Encore une fois, ne comptez pas sur moi pour dévoiler ma stratégie ».

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com