Afrique Alain Giresse: le sélectionneur du Mali en danger à Bamako ?

Alain GIRESSE - 11.11.2011 - Mali / Burkina Faso  - Match Amical -Saint Leu
Photo: Fred Porcu / Icon Sport

L’avenir d’Alain Giresse au Mali s’écrit désormais en pointillés. Le sélectionneur des Aigles dont le contrat prend fin en novembre 2017 n’est plus le bienvenu à Bamako. C’est ce que soutient Boubacar Diarra, le président de la FEMAFOOT.

« Personne n’a interdit à Giresse de revenir au Mali. Cependant, je ne peux lui garantir sa sécurité. L’atmosphère ambiante à Bamako ne lui permet pas de circuler. En arrivant, même des bagagistes peuvent l’agresser. Je ne peux pas mettre un policier derrière lui à chaque coin de rue de Bamako. Alors je lui ai demandé de patienter un peu, le temps que les gens métabolisent leur rancœur. Il peut venir s’il peut assurer sa sécurité« , a indiqué le président de la FEMAFOOT à nos confrères de FootMali.

Pendant ce temps, l’instance dirigeante espère entamer très vite des négociations avec le technicien français en vue d’une rupture de contrat à l’amiable. « Son contrat court jusqu’en novembre 2017. C’était un contrat d’objectifs. Mais un contrat est fait pour être cassé lorsque les deux parties ne sont pas d’accord. Le plus simple pour nous est que Giresse démissionne« , a ajouté Boubacar Diarra.

Le Mali a été éliminé au premier tour de la CAN 2017 avec 2 points soit 2 matchs nuls contre l’Egypte (0-0) et l’Ouganda (1-1).

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com