Europe PSG : Presnel Kimpembe désormais perdu pour la RD Congo

Kimpembe

Déjà un match de Ligue des Champions, Presnel Kimpembe est considéré comme l’un des meilleurs à son poste. Le jeune défenseur du Paris Saint-Germain agé de 21 ans, qui a la double nationalité, était titulaire contre le FC Barcelone ce mardi du 14 février 2017 dans le cadre des 8è de finale de la Ligue des Champions. A l’image de tout le groupe de Unai Emery, le jeune Franco-congolais a montré une très bonne impression. Les presses françaises l’ont crédité d’une note de 8 à l’issue de la rencontre. Dans l’axe avec Marquinhos en raison de la blessure du titulaire Thiago Silva, Kimpembe a neutralisé la rage de Luis Suarez dans un système d’attaque composé de Neymar et de Messi : « j’avoue avoir été vraiment impressionné par ce qu’il a montré pendant quatre-vingt-dix minutes. J’ai eu le sentiment qu’il avait déjà plusieurs matches de Ligue des Champions derrière lui » a dit Gernot Rohr à Jeune Afrique au lendemain de la rencontre.

Kimpembe efface Suarez

Résultat, le Paris Saint-Germain n’a encaissé le moindre but, mais en a mis 4 à l’un des clubs favoris de la Liga espagnole, ceci grâce au doublé de Di Maria, des buts de Draxler et de Cavani dans un Parc des Princes acquis à leur cause.

« Ce qui m’a vraiment plu, c’est son calme, son assurance. Il a eu le comportement qu’on attend d’un défenseur central : calme, rigueur, qualité de relance, présence sur les coups de pied arrêtés et dans le jeu aérien. Il a très bien fait son boulot défensivement, mais il a aussi apporté offensivement quand cela était nécessaire. Il a fait un excellent match, très complet » a ajouté l’ancien sélectionneur du Sily National de la Guinée.

 Kimpembe plus proche de la France que de la RD Congo

Considéré aujourd’hui comme le troisième défenseur axial du club francilien après Thiago Silva et Marquinhos, le natif de Beaumont-sur-Oise, peut encore décider de jouer pour son pays d’origine ou celui d’adoption. Déjà en octobre 2014, il a porté le maillot des Léopards dans le cadre d’un amical de l’équipe espoir de la République Démocratique du Congo contre l’Autriche. Quelques mois plus tard, il a refusé l’appelle de Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards pour prendre part à un stage à Dubai. Dans la foulée, il a accepté la convocation de Francis Smerecki dans la sélection des moins de 20 ans des Bleuets pour affronter l’Uruguay. Depuis, il reste avec les Bleuets et a célébré sa première sélection avec les Espoirs en septembre 2015.

Didier Deschamps a trouvé un talent en lui et l’a convoqué en octobre 2016 pour sa première fois avec la sélection A pour remplacer Eliaquim Mangala, blessé. Mais il n’a pas eu le temps de faire son entrée.

Ces prestations contre le FC Barcelone vont lui permettre d’attirer les regards de Didier Deschamps, lui qui compte 27 matchs sous les maillots du PSG. Le staff technique des Leopards qui ne s’est pas trompé sur son talent depuis 2014, aura tout le mal de convaincre le jeunot pour les échéances africaines.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com