Cyclisme Tour cycliste du Gabon: Tout savoir sur la Tropicale

tropicale

A quelques heures des premiers coups de pédale du Tour cycliste du Gabon, Tropicale 2017, les organisateurs ont dévoilé quelques statistiques relatives aux grandes dates de l’événement qui est à sa 12è édition cette année. On y découvre notamment, la première victoire africaine d’étape, le passage historique à Port-Gentil, etc

2006 : 1ère édition de la Tropicale Amissa Bongo avec 87 coureurs au départ du 12 au 15 janvier 2006.
2007 : La Tropicale passe à 5 étapes au lieu de 3 lors de la 1ère édition.
2008 : Le Grand Départ quitte pour la 1ère fois Libreville pour les provinces, et se déroule dans le Haut-Ogooué.
2008 : 1ère fois que la moyenne horaire d’une étape dépasse les 40 km/h, entre Lambaréné et Kango.
2008 : 1ère confrontation face aux équipes professionnelles européennes de l’équipe sud-africaine MTN, ancêtre de la formation Dimension Data aujourd’hui en World Tour.
2009 : 1ère victoire d’étape d’un coureur africain, Jamie Bale (Afrique du Sud) à Franceville.
2010 : Année de la passation de témoin entre l’équipe de la Française des Jeux qui avait remporté les quatre premières éditions et l’équipe Europcar qui découvre le Gabon cette année-là et remporte sa 1ère victoire avec Anthony Charteau.
2011 : 1ère victoire d’un coureur noir africain, avec l’Erythréen Daniel Teklehaimanot à Lambaréné suivi quelques jours plus tard par son compatriote Natnael Berhane à Libreville.
2011 : Le Cameroun est le premier pays étranger à accueillir la Tropicale pour une incursion jusqu’à Ebolowa.
2012 : Pour la 1ère fois, 90 coureurs sont au départ. C’est le record de participation jusqu’à aujourd’hui.
2012 : Le Marocain Tarik Chaoufi est le premier coureur du Maghreb à remporter une étape, au sprint face à Thomas Voeckler et Anthony Charteau.
2012 : Création par les organisateur du Trophée du Cycliste africain de l’année,  qui récompense au terme du vote d’un jury présidé par Bernard Hinault, le coureur a le plus contribué à faire rayonner le cyclisme africain. Le premier lauréat est l’Erythréen Natnael Berhane.
2013 : 1ère fois qu’une étape franchit le seuil de 190 km, entre Lambaréné et Mouila.
2014 : 1ère victoire finale d’un coureur africain grâce à l’Erythréen Natnael Berhane. Il s’impose face à l’Espagnol Luis Leon Sanchez avec le plus petit écart (1 seconde) jamais connu sur la Tropicale entre le vainqueur et son dauphin au classement final.
2014 : Record de la moyenne horaire sur une étape entre Owendo et Libreville en 46,79 km/h.
2014 : 1er passage de la Tropicale à Port-Gentil la capitale économique du Gabon.
2015 : L’épreuve compte pour la première fois 8 étapes après être passée à 6 en 2009 et à 7 en 2013.
2015 : Le Tunisien Rafaa Chtioui est le premier coureur maghrébin à remporter le classement final avec le plus gros écart jamais connu sur la Tropicale, 2’07’’, entre le vainqueur et son dauphin.

2015 : C’est la première année que l’équipe de Jean-René Bernaudeau ne remporte pas le classement final.
2016 : Pour la 1ère fois un contre-la-montre (4,1 km) est inscrit au programme, autour du Stade de l’Amitié. Le prologue de la 1ère édition ne comptait pas pour le classement général.
2016 : Le Marocain Adil Jelloul est le 8e coureur africain à remporter une étape de la Tropicale.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com