Autres Sports Tropicale 2017 : Le Burkina Faso dans la galère

martsawa

Sur le Tour cycliste internationale du Gabon, communément appelé Tropicale Amissa Bongo, édition 2017, le Burkina Faso joue de beaucoup de malchance. Dès la 1ère étape, son meilleur coureur, Harouna Ilboudo abandonne. Rebelote mardi après Leconi – Franceville avec Aziz Balbone.

Mercredi, au départ de la 3è étape entre Mounana et Koulamoutou (157 km), Martin Sawadogo affichait presque sa désolation. «Depuis le début, on a de petits problèmes. Surtout des pannes mécaniques qui entravent l’expression sportive de mes Etalons. C’est notamment dû au transbordement que nous avons eu. Nous étions en Egypte (ndlr : pour les championnats d’Afrique), on est passé par Abidjan avant de venir ici. Nous avons eu des vélos endommagés », explique le Directeur sportif.

« Nous avons trois vélos endommagés depuis l’entame de l’épreuve. Notre leader est out avec un autre mais on a encore 4 coureurs. Je pense que le classement d’équipes est encore possible. On va donner le meilleur de nous-mêmes. La compétition est élevée. Pour les équipes africaines, ce n’est pas facile avec les professionnels qui sont là. Une victoire d’étape et rêvée mais ce sera compliquée. Dans l’histoire de la Tropicale, il y en a très peu. Mais j’espère qu’un Africain va gagner une étape », ajoute Sawadogo.

A l’issue de l’éprouvante étape remportée par le Biélorusse Stanislau Bazhkou, aucun burkinabé dans le Top 50. Mais pas de quoi décourager les hommes intègres. Encore 4 étapes pour rattraper le coup.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !