Afrique Tour du Togo 2017 : Issiaka Cissé « On est content de la victoire »

Cissé

Issiaka Cissé a remporté ce mardi la première étape du 26è tour international du Togo qui a démarré ce mardi. L’Ivoirien a parcouru 139 km en 3h40 min 23 sec sur une vitesse moyenne de 37, 843 km /h. Il endosse du même coup le maillot jaune.

Cissé a devancé pour l’étape du jour le français Pascal Bousquet arrivé avec 12 sec de retard et le Néerlandais Van der Niels Pijl.

Le maillot de leader au classement du meilleur grimpeur est sur les épaules du vainqueur d’étape tandis que celui des points chauds revient à son compatriote Karamoko Bamba.

A l’issue de la course, Issiaka Cissé s’est confié longuement à Africa Top Sports.

Africa Top Sports : Bonjour

Issiaka Cissé : Bonjour

ATS : Qu’est ce qui a fait votre force durant cette première étape

I C : C’est la motivation de l’encadrement et puis surtout pour la nation. Ca nous fait du bien surtout quand on met la couleur de la nation très haute, on peut dire que c’est ça qui est notre force sur cette première étape.

ATS : A 30 km de l’arrivée, vous étiez pratiquement 16 coureurs, qu’est ce qui a joué à votre faveur ?

I C : Déjà on était trois de la Côte d’Ivoire, j’étais vraiment content de ça et surtout avec les jeunes qui m’accompagnent, ils m’ont vraiment écouté, ils ont fait ce que je les ai demandé donc, il fallait qu’au moins je puisse arriver avec le groupe de devant dans la box et après de voir si c’est possible de gagner l’étape pour eux. Donc c’est ce qui s’est passé.

ATS : Qu’est ce que vous leur avez demandé

C I : Au début je leur ai dit de passer devant après la course sera dure et c’est ce qu’ils ont fait ; ils étaient devant avec le groupe de devant. Apres je suis revenu sur eux donc, on se parlait tout le temps, on a parlé avec le coach. Ils ont dit de rester tranquille parce qu’à la fin ce sera dur, c’est ce qu’on a fait pendant la course. La victoire nous revient, on est vraiment content de ça.

ATS: L’objectif c’est le maillot jaune ?

I C : Déjà on pensait à la victoire, on a déjà la victoire, on verra avec la stratégie du coach et il faut continuer le reste de la Course.

ATS: Une première étape difficile pour vous ?

I C : Oui oui  Difficile pour moi, ce n’est pas facile. Une première étape c’est après quand on rentre dans la course qu’on voit comment on doit l’aborder.

ATS : Merci

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com