Afrique CAF: Ahmad ne veut pas de salaire et offre 100.000 dollars aux fédérations

ahmadboss

C’était l’une de ses priorités pendant sa campagne. Redorer le blason de la CAF (Confédération africaine de football). Le président Ahmad a annoncé lundi lors de l’Assemblée générale extraordinaire de l’institution à Bahrein qu’il ne comptait pas prendre de salaire.

« J’ai refusé un salaire de la Caf pour la simple raison qu’il n’est pas en adéquation avec la bonne administration« , a-t-il déclaré à la BBC. « Les salaires de tous les employés de l’organisation, des administrateurs au comité exécutif et au président, doivent tous être transparents« , a-t-il ajouté.

« La réforme de l’administration est un point très important. Tout le monde doit savoir ce qui se passe. Tout d’abord, nous devons examiner les normes de gestion afin que nous puissions appliquer les réformes« , a poursuivi le Malgache tombeur d’Issa Hayatou en mars dernier.

Dans le même temps, les délégués à cette Assemblée générale extraordinaire ont approuvé par acclamation l’amendement du budget afin de permettre l’application du programme du président de la CAF, M. Ahmad.

« Ce dernier s’était engagé, au moment de son élection le 16 mars 2017, à octroyer une subvention de 100.000 dollars à chaque association membre dont 20.000 au titre d’indemnités compensatrices pour le président de la fédération, 50.000 pour le soutien au football des jeunes et 30.000 comme participation à la couverture des frais des officiels« , lit-on sur le site officiel de la CAF.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com