Afrique Togo : Fousseni Atik Traoré, portrait d’un jeune espoir au parcours révélé

Atik

Si la citation : « la valeur n’attend point le nombre des années » devait se référer à un joueur, il ne pourrait en être autrement qu’à Fousseni Atik Traoré. Lui qui a commencé à taper dans le ballon depuis le bas âge. Ce rêve de tous les enfants devient de plus en plus une réalité lorsque tout le monde s’accorde au talent de cette silhouette d’un mettre 78. Ailier rapide et capable d’évoluer sur les deux cotés, Atik pourrait être une bénédiction pour son pays, le Togo, s’il est bien entretenu par son entourage.

Souriant et amusant, le jeune joueur âgé de 17 ans est l’un des meilleurs du centre de formation de Lizzy Sport au Ghana. Sa présence dans cette école de formation de Marcell Dessailly n’est pas gratuite.

fousseni atikFormé au centre de Haady-Sport, Atik a convaincu plus d’uns sur l’étendu de son talent. Son papa, passionné également de football, n’a pas hésité à l’intégrer au centre de Lizzysport pour un stage professionnel, puis plus tard en Europe pour son perfectionnement. On dirait que le chemin de ce jeune joueur est déjà tracé et que son parcours est déjà dessiné contrairement à d’autres adolescents togolais qui ont des destins atypiques. Mais avant, ce joueur aux rares exceptions, va se frotter au football ghanéen, fait de petites passes avec des variations régulières de systèmes de jeu et surtout au sens d’intelligence aigu. Il passe énormément de temps sur le terrain et dans les salles de gym dans le but d’atteindre ses objectifs. Ses prestations lors des matchs de Lizzysports n’ont pas laissé indifférents les dirigeants.

Né pour jouer au ballon, Atik est soutenu par toute la famille et surtout un encadrement dont le chef n’est autre que l’ancien sélectionneur des moins de 20 ans du Togo, Adam Fazazi. L’ancien entraineur de Maranatha de Fiokpo va sans doute lui inculquer l’esprit de gagneur puis de fair play et pourra en même temps essayer de calmer l’ego d’adolescence chez lui.

Un tour au Complexe Sportif nous permettra de mieux appréhender la nature et surtout les séances d’entrainement de Atik. Ses bonnes prestations pourraient nous obliger de mettre la lumière sur lui et lui permettre d’être au devant de la scène.

 

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com