Afrique Côte d’ivoire: une affaire de capitanat déchire le vestiaire

DSC_3638

A 24h d’affronter la Guinée pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2019, la Côte d’Ivoire et son nouveau sélectionneur Marc Wilmots doivent gérer une crise. Une affaire de capitanat qui déchire le vestiaire des pachydermes.

Les faits remontent au dernier match des Eléphants. Contre les Pays-Bas (0-5), c’est le défenseur du Paris Saint-germain Serge Aurier qui porte le brassard au détriment de Gervinho qui l’avait depuis la fin de la CAN. C’est Sidy Diallo, le président de la FIF (Fédération ivoirienne de football) qui aurait pris al décision. L’ancien joueur de Lille, mécontent, claque la porte et quitte la sélection. Il rentrera plus tard seul à Abidjan mais ne devrait pas prendre part au match à Bouaké ce samedi, rapporte nos confrères de Sportmania.

De son côté, Marc Wilmots tente de régler la situation. « J’ai pris une décision. Je viens d’en parler avec Salomon Kalou. Et j’aurai aimé en parler avec Gervinho ce matin. Il est dans l’avion direction Abidjan. A chaque match, le brassard reviendra au joueur qui a le plus de sélections parmi les onze entrants. Ce n’est pas le joueur ancien, assis sur le banc, qui sera capitaine s’il entre en jeu. A partir de là, je n’ai pas un capitaine fixe. J’ai plusieurs capitaines« , a confié le technicien belge.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com