Afrique CHAN 2018: Le Kenya de plus en plus menacé

chan18

Tous les médias locaux sont unanimes ce jour. Le Kenya ne devrait pas organiser le CHAN (Championnat d’Afrique des nations) 2018. Ceci en raison du gros retard pris dans les travaux de construction et de rénovation des stades de le compétition.

Depuis le début de la semaine, une mission de la CAF (Confédération africaine de football) conduite par son vice-président Constant Omari Selemani séjourne au Kenya pour constater l’avancement des travaux. Le constat est implacable. « Il n’y a eu aucun progrès dans les travaux depuis le passage de la dernière délégation de la CAF en février. Le stade Kipchoge Keino d’Eldoret ne sera jamais prêt et a d’ailleurs été retiré des sites. Ceux de Machakos et Nyayo sont mal en point« , a révélé une source au site nairobinews.

Ce n’est pas la première fois que le retrait de l’organisation du CHAN 2018, une compétition réservée aux sélections locales, est évoqué. Mais en mars dernier, Issa Hayatou, encore président de la CAF maintenait sa confiance au pays des Harambee Stars.

Une conférence de presse de la délégation et du ministre des Sports est prévue ce samedi. Un retrait de l’organisation pourrait être évoquée et entérinée lors de la prochaine réunion du Comité exécutif de la CAF en juillet lors du Symposium prévu à Casablanca au Maroc. Justement un pays qui pourrait d’ailleurs remplacer le Kenya.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com