Afrique Organisation CAN 019: Le Cameroun doit-il s’inquiéter ?

DSC09699

Ce sont les médias locaux qui ont lancé les premières alertes. Depuis quelques semaines, des publications n’hésitent pas à souligner le retard dans l’avancement des travaux liés à l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Et de plus en plus de rumeurs de délocalisation surgissent.

En cause notamment la lenteur dans les constructions des complexes sportifs de Japoma (Douala), Olembé (Yaoundé) ou même du stade Omnisports de Garoua. Des alertes relayées par une voix éminente du football camerounais. « Ça fait 2 ans que je tire le signal d’alarme. Le Cameroun n’est pas en avance pour CAN 2019. Évitons l’humiliation. Rêves à ne pas briser« , a averti Patrick Mboma, ancien international et Consultant TV.

 


Depuis, les pays candidats à une reprise de la compétition en cas de désistement du pays des Lions indomptables s’annoncent. Si le Maroc est en tête de liste, l’Algérie a également dévoilé ses intentions la semaine dernière. « Nous sommes en train de suivre le dossier d’une éventuelle délocalisation avec attention. Si une opportunité venait à se présenter, l’Algérie sera candidate à l’organisation de la cette Can-2019. Jusqu’à preuve du contraire, cette édition est toujours maintenue au Cameroun« , a affirmé Kheïreddine Zetchi, président de la FAF (Fédération algérienne de football).

Lors de son assemblée générale extraordinaire le 21 juillet prochain en marge du Symposium sur le football africain, la CAF devrait évoquer la situation. Même si une décision ne devrait pas encore être prise. La CAN 2019 n’est que dans 18 mois.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com