Athlétisme Mondiaux d’athlétisme : Mo Farah reste le roi du 10 000m

1044634-le-britannique-mo-farah-exulte-apres-sa-victoire-sur-10000-m-aux-mondiaux-le-4-aout-2017-a-londres

Mo Farah règne sur le 10.000 m ! Le Britannique a inauguré le palmarès des championnats du Monde de Londres. L’athlète d’origine somalienne a tenu son rang devant une foule électrisée. Seul athlète à faire hurler le public du stade Queen Elizabeth plus fort encore qu’Usain Bolt, Mo Farah a remporté le 10 000 m vendredi soir. Le quadruple champion olympique s’est adjugé son sixième or mondial. Il signe là une onzième victoire consécutive dans la discipline depuis 2011 et va essayer de faire un nouveau doublé en s’adjugeant le 5000m. Dans un final haletant, Farah a failli tomber à deux reprises.

Au terme d’une course rapide bouclée en 26 min 49 s 51 – deuxième meilleur chrono de l’histoire des Mondiaux sur la distance –, Mo Farah a devancé l’Ougandais Joshua Kiprui Cheptegei (26 min 49 s 94) et le Kényan Paul Kipngetich Tanui (26 min 50 s 60). Ses accélérations répétées dans l’ultime tour auront eu raison d’une concurrence pourtant accrocheuse.

« Ça a été dur mais j’étais prêt mentalement comme je le souhaitais. Et puis la foule a été formidable, ses encouragements m’ont porté dans le dernier tour, a expliqué Farah, âgé de 34 ans. C’était un long parcours de vie, c’était incroyable. Cela me rend fier d’être Britannique », a ajouté le demi-fondeur.

Pour l’occasion, Mo Farah a fait un tour d’honneur avec ses quatre enfants, dont les deux jumelles nées peu après son double sacre olympique à Londres, en 2012.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com