Afrique Constant Omari: « la CAN en juin ? Pas une pression de l’Europe »

omari

Dans une interview accordée à l’Equipe mardi, Constant Omari, vice-président de la CAF (Confédération africaine de football) revient sur les récentes réformes opérées au sein du football continental et se penche sur l’avenir.

A la question notamment du changement de calendrier de la CAN, compétition phare de la CAF, le président de la Fecofa (Fédération congolaise de football) balaie du revers de la main toute pression étrangère dans cette décision. « Il n’y a pas eu de pression mais il fallait résoudre un problème majeur. le joueur est payé par son club, il veut se rendre disponible sans affecter son contrat et nous devions mettre le joueur justement au centre de nos préoccupations« , a indiqué Omari.

« Le Cameroun a remporté la dernière CAN mais en étant amputé de plusieurs membres. La commercialisation de cette compétition implique la présence de toutes les grandes vedettes du foot africain. Ce sont eux qui lui donnent la valeur ajoutée« , a t-il conclu.

Et pour l’augmentation du nombre de pays? « Il fallait ouvrir la base et permettre au maximum de pays africains de participer à la CAN. Cela va pousser les grandes nations qui commençaient à stagner. Le Nigéria ne s’est pas qualifié lors des deux dernières CAN: ce fut une alerte. Et regardez le Zimbabwe, le Botswana ou le Malawi, qui progressent« .

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com