Afrique Elim Mondial 2018 : L’Algérie croit dur comme fer à la qualification

Algérie-Zimbabwe-6

L’Algérie affronte la Zambie samedi au stade national des Héros à Lusaka, pour le compte de la 3ème journée des éliminatoires du Mondial 2018.

Cette première confrontation contre la Zambie est d’une importance capitale pour les Verts. Aucun faux pas n’est permis, pas même un match nul si les Algériens veulent bien revenir pour la qualification à cette compétition mondiale. Au bord de l’élimination dans les qualifications au Mondial 2018, les Fennecs sont conscients qu’ils doivent absolument empocher 6 points lors de la double confrontation face à la Zambie les 2 et 5 septembre.

Voici les déclarations des Fennecs recueillies par nos confrères de l’APS lors d’un point de presse tenu mercredi au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa, à la veille du départ pour Lusaka.

Carl Medjani (défenseur) : « On ira en Zambie avec l’objectif de gagner et préserver nos chances d’aller au mondial. Nous allons nous préparer pour revenir avec les trois points de la victoire. Nous sommes conscients de la mission, nous avons besoin du soutien de tout le monde. Les qualifications ont mal débuté pour nous, mais nous avons encore les cartes en mains. Le plus important est de se focaliser sur nous-mêmes et pas sur l’adversaire. Avec le coach national (Lucas Alcaraz, ndlr), nous sommes en train de bien travailler, c’est quelqu’un de rigoureux, il n’hésite pas à nous prodiguer des consignes, il est arrivé avec beaucoup de connaissances sur notre équipe avec un plan de jeu bien précis ».

Yacine Brahimi (milieu offensif) : « Oui, nous croyons dur comme fer à la qualification au mondial, mais cela ne va pas être facile. Il faudra gagner ces deux matchs  face à la Zambie à commencer par la manche de Lusaka. Nous n’avons pas de calculs à faire. C’est vrai que nous restons sur une mauvaise série en déplacement,  on a eu des moments difficiles, mais nous ferons tout pour renouer avec le succès à l’extérieur. Nous sommes déterminés à se transcender. Si nous parvenons à gagner les deux rencontres, on relancera nos chances ».

 

Rais M’bolhi (gardien de but) : « Nous sommes dans l’obligation de gagner ces deux matchs décisifs contre la Zambie. Pour moi, il s’agira d’une vraie guerre. En ce qui me concerne, je serai prêt à tenir ma place samedi malgré quelques soucis avec mon genou. Nous formons un groupe formé de joueurs d’expérience et des nouveaux, il y’a des éléments qui avaient déjà joué ce genre de matchs couperet. Concernant le deuxième match programmé mardi prochain au stade de Constantine, nous n’aurons aucune appréhension à partir du moment que nous serons chez nous à Constantine ou à Blida ».

Les Fennecs occupent la troisième place du groupe B des éliminatoires du Mondial 2018 avec un seul point à égalité avec la Zambie après deux journées. Le Nigeria avec six points domine le groupe devant le Cameroun (2 unités) qui s’affrontent dans l’autre confrontation du groupe.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com