Afrique CAF Ligue des Champions –Benzarti : « On est prêt pour ce quart de finale aller »

08551ab481b36a741af8dcfa7b027f7b64

Al Ahly-Espérance Sportive de Tunis reste l’une des grosses affiches des quarts de finale de la CAF Ligue des Champions. Samedi, les « Sang et Or » de Tunis se déplace au stade Borj Al-Arab, à Alexandrie, pour affronter le National du Caire pour l’un des derbys les plus chauds du Maghreb.

Faouzi Benzarti, le coach de l’Espérance Sportive de Tunis sait que la qualification pour les demi-finales passe par un résultat positif lors de ce match aller en Egypte. Et le technicien tunisien sait ce qu’il faut faire pour piéger Al Ahly.

«Bien sûr, on va s’appuyer sur nos qualités collectives mais on n’adoptera pas une attitude attentiste. On joue à l’extérieur mais on cherchera à gagner, c’est notre manière d’aborder chaque match, a affirmé Benzarti dans des propos relayés par kapitalis.com. On est prêt pour ce quart de finale aller.»

L’entraîneur de l’EST a déclaré que la confrontation avec Al Ahly lors des quarts de finale de la CAF Ligue des Champions sera équilibrée et que les petits détails feront la différence. N’empêche, face à un adversaire du calibre d’Al Ahly, il est conseillé de prendre quelques précautions sur le plan défensif. Faouzi Benzarti estime que c’est nécessaire. Raison pour laquelle il renforcera son milieu de terrain, comme premier écran défensif.

«Tout ce que je peux annoncer c’est que je ferai jouer les deux pivots Fouseini Koulibaly et Frank Kom ensemble, samedi prochain, pour renforcer l’assise défensive de l’équipe. Mais cela ne nous empêchera pas d’attaquer les Egyptiens même avec 6 ou 7 joueurs. Je le répète, on jouera notre chance à fond», explique le coach espérantiste.

Faouzi Benzarti a souligné que les « Sang et Or » ont besoin de marquer à l’extérieur pour aborder la seconde manche dans les meilleures conditions. Interrogé sur son avis sur Al Ahly, Faouzi Benzarti n’en dira que du bien, «un club qui reste un grand d’Afrique. Cette équipe est capable de faire la différence à n’importe quel moment du match». Et il prévient «C’est la raison pour laquelle j’ai demandé la plus grande concentration jusqu’à l’ultime minute de la rencontre».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com