Afrique Elim Mondial 2018 : Les Eléphants hyper motivés face au Mali

Côte d'Ivoire

Match des extrêmes dans ce groupe C des éliminatoires du Mondial 2018 entre la Côte d’Ivoire et le Mali. Les Ivoiriens caracolent en tête de cette poule grâce à un début d’éliminatoires proche de la perfection. Avec 2 victoires et un nul après 3 journées, les Eléphants ont cependant perdu pied face au Gabon début septembre (1-2). Une défaite surprise qui a tout remis en jeu dans ce groupe C.

« Nous avons quelques informations sur le Mali à partir de ses derniers matches face au Maroc. Par rapport à cette sélection, seulement deux joueurs ne sont pas présents. Pour vous dire que la base elle est restée. Comment les contrer, sans vous dévoiler ce que moi je ferai, je dirai que vais voir cela une heure avant le match. Mais nous avons déjà des renseignements sur la plupart des joueurs présents et la tactique que le Mali pourrait utiliser. Par exemple, nous avons suivi Moussa Djenepo qui joue au Standard de Liège. Je le connais, je l’ai vu joué. C’est un jeune de 19 ans qui a de la qualité, qui a de la vitesse qui joue au flanc gauche. Il y a plusieurs jeunes intéressants dans cette sélection que nous connaissons. Nous n’allons donc pas à l’aveugle. Mais moi je préfère regarder mon équipe, me concentrer sur elle et sur l’objectif », a confié Marc Wilmots le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, dans des propos relayés par sport-ivoire.

Les Éléphants seront privés de plusieurs joueurs-clés pour affronter le Mali vendredi à Bamako, lors de la 5e et avant-dernière journée des qualifications zone Afrique pour le Mondial 2018.

« Tout dépend des joueurs qui sont présents chez nous. Je vous ai donné la liste des joueurs forfaits, c’est vrai, mais il y a également des joueurs présents qui sont de qualité. C’est dommage d’avoir des absents, mais c’est ainsi depuis que je suis à la tête des Eléphants. A partir de là, on regarde ce qu’on a et on trouve le meilleur équilibre collectif pour l’équipe. Je pense qu’on l’avait trouvé très bien au Gabon. Mais au deuxième match à Bouaké, on s’est fait piéger. A un moment donné on n’a peut-être pas fait les efforts ensemble. Même si pour moi,  on méritait largement un match nul. Face au Mali, on aura des joueurs hyper motivés pour essayer de faire un résultat, et avoir un match décisif contre le Maroc à la maison. Pour y arriver, il faudra d’abord avoir une équipe  défensivement costaud et forte », a ajouté le technicien belge.

Incapables de gagner en 4 journées, les Maliens sont d’ores et déjà éliminés de la course à la qualification pour le Mondial 2018. Les Ivoiriens sont en passe de réussir leur pari et doivent donc gagner à nouveau ce vendredi soir pour conserver leur petit avantage en tête. Les Eléphants vont-ils profiter de cette situation pour conforter un peu plus leur pole position ?

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com