Afrique Ligue des Champions : Le Wydad en Egypte pour la victoire face à Al Ahly

Le-WAC-bn

Le match aller de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique, mettra aux prises le Wydad Casablanca et le club égyptien d’Al Ahly, ce samedi au stade Borj Al Arab d’Alexandrie.

Le WAC Casablanca peut devenir le premier club marocain à remporter l’épreuve au 21eme siècle. Le Wydad disputera la finale de la Ligue des Champions pour la troisième fois de son histoire. Vainqueurs en 1992, ils avaient été battus en 2011. S’il succède aux Mamelodi Sundowns, le WAC deviendrait le premier club marocain sacré en Ligue des Champions depuis 1999 et le titre du Raja, son grand rival de Casablanca.

L’objectif affiché est de revenir d’Alexandrie avec un bon résultat afin d’appréhender le match retour avec beaucoup de sérénité. Houcine Ammouta se veut confiant. Mais  l’entraîneur marocain du Wydad de Casablanca sait que ceux qui ont assisté, dimanche dernier, à la démonstration collective d’Al Ahly en demi-finale retour de la C1 africaine (victoire 6-2 aux dépens des Tunisiens de l’Etoile du Sahel) confirmeront l’impression d’excellence laissée par le spectaculaire champion d’Egypte.

Dans des propos relayés par nos confrères de sport.le360.ma, Houcine Ammouta a assuré les supporters que son équipe n’allait pas commettre les mêmes erreurs que l’Etoile du Sahel.

«Al Ahly et le Wydad ont tous deux pour ambition de remporter le trophée. Il faut savoir qu’Al Ahly a une grande expérience dans la compétition et c’est le club le plus titré de la compétition. Mais le Wydad est venu en Egypte pour réaliser un bon match. J’espère que le résultat de l’ensemble des deux matchs sera en notre faveur et que nous allons remporter le trophée que les Marocains attendent depuis trop longtemps déjà. Et j’espère aussi que la rencontre sera d’un bon niveau tactique et technique», a déclaré l’entraîneur marocain.

Commentant la lourde défaite (6-2) des Tunisiens de l’Etoile du Sahel sur le même stade dans lequel jouera le Wydad ce samedi, Houcine Ammouta s’est voulu rassurant. « Cela ne se reproduira pas avec le Wydad», a-t-il déclaré, avant de poursuivre: «la large victoire d’Al Ahly contre l’Etoile du Sahel est due en grande partie au but précoce inscrit par les Egyptiens dès la 1re minute du match. Les Tunisiens ont ensuite pris deux buts assez rapidement. Ce qui les a forcé à attaquer et chercher à égaliser», a expliqué le premier coach marocain à atteindre une finale de Ligue des champions africaine.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !