Jeux Olympiques JO / 5000m : Meseret Defar devient championne olympique

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Encore un triplé africain 24 heures après celui des hommes sur 800m. Le 5000m féminin n’a pas réservé grande surprise aux amateurs de course de fond sauf l’ordre à l’arrivée de l’épreuve. C’est l’autre éthiopienne Meseret Défar qui a pris la meilleure sur la Kenyane Vivian Cheruiyot et sa compatriote Tirunesh Dibaba.

Meseret DefarOn attendait Tirunesh Dibaba, on a vu Meseret Defar. Sacrée championne olympique du 10000m vendredi dernier, l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba qui avait réussi le meilleur temps des demi-finales du 5000m, n’a pu résister à la fougue de sa compatriote Meseret Defar. Pourtant elle était la favorite comme à chaque course sur la distance depuis 2 ans. Mais elle a semblé oubliée que depuis 2 ans, ses soucis de blessure ont sûrement permis aux autres de la dépasser. C’est justement ce qui s’est passé ce vendredi dans le stade olympique de Londres au cours de cette course du 5000m.

Dans cette discipline dominée depuis des lustres par les Africains de l’Est, ce n’était pas une surprise de voir dès les premiers kilomètres le groupe des 6 représentantes du continent noir prendre les devants de la course. Pour faire le train, la Kenyane Cheruiyot pouvait compter sur ses compatriotes Sally Jepkosgei Kipyego et Viola Jelagat Kibiwot. De l’autre côté, Dibaba suivait les basques de Cheruiyot et Gelete Burka. Mais dans une course où tout le monde sent qu’il peut goûter à la médaille d’or, les athlètes se regardent et offrent une course insipide au public.

Parti sur un rythme très lent, ce 5000m se décante véritablement à 2km de l’arrivée. L’Ethiopienne Dibaba prend la course à son compte et mène le train jusqu’à 70m de l’arrivée où sa compatriote s’empare de la tête et remporte la victoire. Un comportement de la part de la championne du 10000m plutôt intriguant. Pourquoi donc a t-elle offert la victoire ? Pourquoi avoir mené en sachant que ce serait perdu à l’arrivée ?

Quoi qu’il en soit, Meseret Defar devient championne olympique en 15’04″25 devant la kenyane, Vivian Jepkemoi Cheruiyot, et Tirunesh Dibaba qui se sera fait passer sur la ligne par la kenyane. A noter que les six premières places de cette course ont toutes été occupées par des Africaines, entre autres kenyanes et éthiopiennes.


Articles récents