Uncategorised La journée FIFA divise le monde sportif Béninois

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




anjorin mouchara 264Le Benin, éliminé à l’issue du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2013 et leader de la poule H, zone Afrique pour les éliminatoires de  la Coupe du monde au Brésil en 2014 est secoué par une crise. Outre les soucis à la FBF (Fédération béninoise de football), le sujet qui alimente les débats aujourd’hui, reste l’absence des Ecureuils lors de la journée FIFA des 14 et 15 août.

Le monde sportif béninois est devenu aujourd’hui une proie libre à tous les débats, depuis l’affaire de passation de service avortée entre le nouveau ancien président Anjorin Moucharafou et Victorien Attolou. L’absence des Ecureuils du Bénin à l’occasion de la journée FIFA prévue ces 14 et 15 août prête déjà à des débats passionnés au Benin. Eliminé de la course à la qualification de la Coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud, les Ecureuils, leaders de la poule H des éliminatoires de la coupe du monde Brésil 2014, doivent disputer leur prochain match officiel en mars 2013. Voila la polémique qui divise le public sportif béninois en ce qui concerne cette journée FIFA manquée. Faut-il disputer un match amical à cette occasion ou non ?

Le Bureau Exécutif de la fédération Béninoise de football n’a pas jugé important de livrer un match amical en cette période ou les clubs professionnels : européens surtout n’arrivent facilement pas à libérer leur joueurs africains. Pour certains, le groupe d’Anjorin Moucharoufou ne devrait pas attendre mars 2013 pour voir le Benin se produire surtout que les Ecureuils n’ont plus de chance de disputer la Can 2013. Cette partie soutien que c’est une occasion pour le staff technique de tester surtout les binationaux et relève l’absence du sélectionneur Manuel Amoros sur le territoire. Pour eux, c’est ce dernier qui doit planifier les matches amicaux afin de mettre les joueurs béninois  en jambe avant les échéances à venir.

Pour le BE, rien ne sert de se précipiter  et finalement casser le nez. Le Bénin n’étant pas qualifié pour la suite des éliminatoires pour la campagne continentale, il faut alors faire souffler la caisse du gouvernement et repartir de plus belle lorsque les matches éliminatoires de la Coupe du monde seront proches et permettre par la même occasion de laisser  les expatriés béninois de véritablement intégrer leur club pour une éventuelle place de titulaire. Par ailleurs, ils ajoutent que le sélectionneur est en France pour détecter de nouveaux talents. Ainsi donc la journée Fifa divise le monde sportif, peut-on remarquer. Mais ces journées de matches amicaux ne sont pas  l’unique source de division au Benin. Cette division est née depuis la passation de service manquée suite à l’intervention de la FIFA après que la Cour pénale du Bénin ait pris la décision de mettre Victorien Attolou dans le fauteuil de la présidence de la fédération Béninoise de football.

Apres avoir battu le Mali (1-0) à Cotonou et ramené un nul de un partout a Kigali face au Rwanda, le Benin occupe la première place du groupe H composé de l’Algérie, du Mali et du Rwanda.

 


Articles récents