Erythrée Vuelta : l’étape 7 éclipsée par Lance Amstrong

john-degenkolbDans la tempête médiatique de l’épilogue de l’affaire Armstrong, les coureurs du tour d’Espagne ont attaqué les 164,2km de la septième étape entre Huesca – Alcañiz. Comme dopé par la perte annoncée des titres du septuple vainqueur du tour de France, le peloton est allez vite. Vitesse moyenne après trois heures de course 42km/h, avec une arrivée en sprint qui consacre l’Allemand  John Degenkolb devant Elia Viviani et Allan Davis 3h 48min  30s.

 

Ils se lanceront sur la 8ème étape avec toujours Joaquim Rodriguez comme détenteur du maillot de leader. L’espagnol a bouclé la 7ème étape au 16ème rang à deux secondes de l’allemand. Pour le sprinteur allemand John Degenkolb, c’est une troisième victoire sur le  tour en trois arrivées massives. Une passe de trois que la Sky de Chris Froome voulait empêcher en emmenant Swift, qui finira certes dans le même temps que le vainqueur de l’étape mais au 10ème rang. 

 

Cette étape qui a vu deux coureurs d’Orica s’immiscer dans le sprint final (Allan Davis 3ème et Simon Clarke 3h 42min 32s)  a été marquée par deux chutes sans conséquence sur le groupe. Avec un retard de 3 minutes 38 seconde, Daniel Teklehaimanot n’a pu participer à cette  bataille du mouchoir de poche. L’Erythréen alterne de bonne et moins bonne performance qui l’éloigne  du top 100.  145ème à l’arrivée  à Alcañiz,  il se classe 121ème du général.  La 8ème étape est  longue de 175km entre Lleida et la Collada de la Galina (Andorre). Elle sera la troisième étape des montagnes, avec une nouvelle arrivée au sommet.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports