Football Cameroun / Eliminatoires CAN 2013: ce sera sans Samuel Eto’o !

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Samuel Eto'o dit non aux LionsConvoqué en sélection huit mois après sa suspension par le FéCaFoot (Fédération camerounaise de football), l’attaquant d’Anzhi Makhachkala décline l’invitation et met en suspend toute participation aux sélections avec les Lions indomptables.

 

Dans un courrier adressé par Samuel Eto’o au président de la Fécafoot, l’attaquant indique être dans l’incapacité de répondre favorablement à l’appel de la tanière. « Je viens d’être notifié de ma sélection pour le match opposant l’équipe du Cameroun à celle du Cap-Vert, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013. Y faisant suite, j’ai le regret de vous informer de ma décision de suspende toute participation en sélection, compte tenu du fait que les insuffisances que j’ai eues à décrier de façon récurrente en tant que demeurent», peut-on lire dans la missive consultable sur le site officiel du joueur.

 

Le capitaine des Lions indomptables déplore le manque d’organisation et de professionnalisme qui entoure la préparation de l’équipe. « Notre équipe nationale fanion continue de baigner dans un environnement caractérisé par l’amateurisme et la mauvaise organisation, incompatibles avec les exigences du sport de haut niveau », continue l’ancien goléador de Barcelone. Alors que le Cameroun affronte le Cap-Vert en septembre prochain pour une place à la CAN 2013, Samuel Eto’o sait qu’il manquera à son groupe et au public sportif. Mais il espère que sa décision fera changer les choses autour de sa sélection. « Je ne doute pas que les amoureux des Lions indomptables sauront comprendre ma démarche qui vise uniquement à attirer l’attention de tous sur la nécessité impérieuse de professionnaliser la gestion de cette équipe, véritable institution, qui a tant apporté à notre nation et dont on peut légitimement encore beaucoup attendre », conclut-il dans sa lettre.

 

Samuel Eto’o devait effectuer son retour en sélection au début du mois de septembre contre le Cap-Vert, huit après sa suspension pour cause d’incitation de ses coéquipiers à boycotter un match amical contre l’Algérie, en novembre 2011. La raison : non versement de primes.


Articles récents