Football Togo / Championnat de football de D1 : la violence règne toujours en maitre

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Il n y a pas une seule journée de championnat de football de première division au Togo où l’on ne parle de violences sur les stades. La violence sur les terrains devient récurrente. La dernière en date a été constatée ce dimanche à Bafilo (ville située à 480 km de Lomé) où on annonce trois joueurs de Kotoko de Lavié blessés, dans des échauffourées d’après match.

dyto oo 12

Selon l’encadrement médical de Kotoko de Lavié (club de première division du Togo), trois de leurs joueurs ont quitté ce matin l’hôpital de Bafilo suite aux violences qui ont émaillé le match qui les opposait à leurs homologues de  Sara Sport local. A en croire toujours l’encadrement des Porc épics de Lavié, les joueurs à savoir les défenseurs Sorafina Kamal et Honkou Dodji puis  le gardien de but Bellow Ayouba ont été violentés et hospitalisés. Ce qui a obligé l’arbitre central à mettre fin à cette rencontre avant terme.

 

Joint au téléphone par notre rédaction, l’encadrement technique de Sara Sport nie les faits.  « C’est eux qui ont refusé de continuer le match parce qu’on les domine et ils savent qu’ils vont encaisser un but et puis, ils ont décidé de plier bagages. Je ne vois pas pourquoi les gens parlent de violence, il n’y en a pas eu sur le terrain. Je crois que nous devons prendre le point de la victoire », nous a confié le coach de Sara Sport, le Camerounais Yao Fortuné.

 

Une situation de plus pour la fédération dirigée par l’honorable Gabriel Améyi qui jusque-là n’arrive pas à trancher les litiges qui existent déjà. Le week-end passé lors de la 30ème journée, c’est Abou Ossé d’Anié qui a été la cible d’Okiti de Badou. Comme au début de l’exercice, la FTF (Fédération Togolaise de Football) est toujours dans sa position de complaisance. L’institution ne trouve toujours  pas de solutions adéquates pour décourager les fauteurs de trouble.

 

Pendant ce temps dans le jeu…
D’autres rencontres ont été disputées pour le compte de cette 31e journée. Occasion pour le Dynamique Togolais de reprendre son fauteuil de leader perdu lors de la journée précédente. Le club militaire s’impose à l’extérieur précisément à Dapaong face à Foadan (1-0). Unisport de Kouloundè faisait les frais de Gomido de Kpalimé (1-0) également. Le match au sommet disputé au stade municipal est remporté par Maranatha de Fiokpo (2-1) face à l’AS Douanes, Abou Ossé bat Koroki de Tchamba (1-0). Semassi de Sokodé  domine l’AS Togo Port 2-0. Le match TAC-OKITI n’est pas allé à son terme pour cause d’intempéries.


Articles récents