Afrique Mondial 2014: Le dernier assaut de la « génération Drogba » ! Présentation de la Côte d’Ivoire

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Pour la troisième fois consécutive, la Côte d’Ivoire représentera le continent africain à la Coupe du monde de football après 2006 et 2010. Avec les autres pays qualifiés pour cette grande compétition mondiale (Algérie, Cameroun, Ghana, Nigeria), elle aura la lourde mission de briller et de faire honneur à l’Afrique comme les Black Stars en 2010. En attendant, allons à la découverte de l’Equipe de football des Eléphants.

FIF làNom : Fédération Ivoirienne de Football

Confédération : CAF

Fondation : 7 avril 1960

Surnom : Eléphants

Classement FIFA : 23ème

Slogan au Mondial 2014 : Les Eléphants à la conquête du Brésil

Président : Augustin Sidy Diallo

Sélectionneur : Sabri Lamouchi

Précédentes participations à la Coupe du monde : 2 (2006 et 2010)

Meilleur classement : Premier tour

Calendrier

Côte d’Ivoire – Japon, 1 h GMT

Colombie – Côte d’Ivoire, 16 h GMT

Grèce – Côte d’Ivoire, 20 h GMT

L’équipe

Après son unique titre africain obtenu à la Coupe d’Afrique des Nations en 1992, la Côte d’Ivoire a longtemps souffert avant de reconstituer une nouvelle équipe compétitiveeki co au niveau international. Portée par l’éclosion des jeunes de l’Académie Mimosifcom (Kolo Touré, Yaya Touré, Didier Zokora etc.) et l’emblématique Didier Drogba, cette génération, qui a déjà participé à deux Coupe du monde, n’a jamais réussi à franchir le premier tour. Pour sa première participation en 2006, elle est tombée dans le groupe dit « de la mort » et n’a pu jouer les huitièmes de finale après deux défaites (2-1) contre l’Argentine et les Pays-Bas. Idem en 2010 en Afrique du Sud où les Eléphants n’ont pu se qualifier pour le second tour dans un groupe composé du Brésil et du Portugal.

Décevants en 2006 et 2010 en dépit des attentes de leurs supporters, les Eléphants auront à cœur de faire oublier leurs échecs passés. D’autant plus que ce sera le dernier Mondial de la génération Didier Drogba. Mais pour y arriver, Sabri Lamouchi et ses hommes, qui se sont plus ou moins difficilement qualifiés pour le Brésil face au Sénégal, doivent sauter les verrous du Japon, de la Colombie et de la Grèce. Des adversaires qui sont loin d’être faciles.

La star: Yaya Touré

Yaya coEn 2006 et 2010, c’était Didier Drogba. Cette-fois, une nouvelle star est née. Il s’agit de Yaya Touré. Immense milieu de terrain qui se détache du lot de part ses capacités physiques, le joueur de Manchester City a fait l’unanimité aussi bien en Europe que sur son continent durant ces trois dernières années surtout. Ce qui lui a permis d’être élu Ballon d’Or africain trois fois consécutive (2011, 2012 et 2013). Auteur de 20 buts cette saison avec son club en dépit de son poste de milieu défensif, Yaya, surnommé « Le Tigre », a montré à plus d’un qu’il a considérablement progressé. Il sera, à coup sûr, la locomotive des Eléphants au cours de cette compétition.

Le joueur à suivre : Serge Aurier

Il n’a que 21 ans. Pourtant Serge Aurier a impressionné toute la France du football cette saison par l’immensité de son talent. Vif et rapide balle au pied, le joueur de Toulouse est un grand défenseur en devenir. Auteur de 6 buts et de 7 passesAuriri décisives en 38 rencontres, il a été le défenseur latéral le plus prolifique d’Europe en 2013-2014. De plus, il a été élu meilleur latéral droit dans l’équipe-type de la Ligue 1 aux Trophées UNFP et termine également 2ème au classement du meilleur africain de Ligue 1 derrière Vincent Enyeama, le gardien de Lille. Ce n’est pour rien qu’il est convoité par deux clubs anglais et pas des moindres, Arsenal et Liverpool.

Sélectionné pour la première fois avec les Eléphants en juin 2013, Aurier va disputer sa première Coupe du monde et entend prouver au Brésil qu’il mérite bien sa place parmi les Eléphants. Avec lui, la Côte d’Ivoire a les moyens d’atteindre les huitièmes de finale.

L’effectif

Gardiens : Boubacar Barry (Lokeren/BEL), Sayouba Mandé (Stabaek/NOR), Sylvain Gbohouo (Séwé San Pedro/CIV)

Défenseurs : Kolo Touré (Liverpool/ENG), Arthur Boka (Stuttgart/GER), Jean-Daniel Akpa Akpro (Toulouse/FRA), Serge Aurier (Toulouse/FRA), Ousmane Viera Diarrassouba (Caykur Rizespor/TUR), Didier Zokora (Trabzonspor/TUR), Constant Djakpa (Francfort/GER), Bamba Souleymane (Trabzonspor/TUR)

Milieux : Ismaël Diomandé (AS Saint-Etienne/FRA), Max Gradel (AS Saint-Etienne/FRA), Yaya Touré (Manchester City/ENG), Ismaël Cheick Tioté (Newcastle/ENG),Geoffroy Serey Dié (FC Bâle/SUI), Didier Ya Konan (Hanovre 96/GER)

Attaquants : Didier Drogba (Galatasaray/TUR), Gervinho (AS Rome/ITA), Salomon Kalou (Lille/FRA), Wilfried Bony (Swansea/ENG), Giovanni Sio (FC Bâle/SUI), Mathis Bolly (Düsseldorf/GER).

Notre équipe-type:

Barry, Kolo Touré, Bamba, Aurier, Boka, Yaya Touré, Tioté, Zokora, Kalou, Gervinho, Drogba,


Articles récents