Côte d'Ivoire [Exclu] Hervé Renard: « Entrainer la Côte d’Ivoire ? Pourquoi pas »

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Le poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire ne laisse pas insensible Hervé Renard. L’ancien coach de Sochaux actuellement consultant pour la chaine BeInSport pour la Coupe du monde nous a accordé une interview exclusive dans laquelle il revient sur les prestations des équipes africaines au Brésil.

Que pensez-vous de l’élimination de la Côte d’Ivoire de la Coupe du monde 2014 ?

C’est vraiment dommage et même rageant au regard du scénario. C’est sans doute le pire des scénarios possibles. Etre qualifié jusqu’à la dernière minute des arrêts de jeu, et voir tout s’effondrer sur un pénalty….c’est dur pour eux.

Comment comprendre que cette génération de joueurs puisse toujours autant louper la dernière marche ?

C’est sans doute la conjugaison de plusieurs paramètres. Le football est vraiment compliqué à ce niveau. La valeur intrinsèque des joueurs ne peut être remise en cause. Ils sont talentueux, et ça se voit chaque week-end sur les terrains européens. Je ne saurai vous dire, là, maintenant, pourquoi.

Beaucoup mettent la débâcle sur le sélectionneur !!

Et c’est un peu normal…. Je suis bien placé pour en parler. Quand on est sélectionneur on est toujours responsable de ce qui se passe. Responsable technique, responsable du choix des hommes. Et surtout n’allez pas demander aux spectateurs de réfléchir plus loin que ça, pour établir des pourcentages de responsabilité (sourire).

Et le cas du Cameroun ?

Sans avoir la prétention de tout savoir sur tout, je pense qu’ils sont tombés dans un groupe très relevé, et malheureusement ils n’ont pas pu se hisser au niveau de leurs adversaires. A côté de ça nous avons tous eu vent des problèmes qui ont miné la sélection avant leur départ pour le Brésil. Je pense qu’il y a un peu de tout ça.

Où se trouve actuellement Hervé Renard ?

Je suis à Doha, au Qatar. Je suis consultant pour une chaîne de télé, pour la Coupe du Monde.

Depuis votre départ de Sochaux, vous avez été mis en liens avec plusieurs nations africaines, notamment l’Afrique du Sud. Où en êtes-vous ??

Il y a des contacts en effet. Nous continuons d’échanger.

La Côte d’Ivoire est un pays qui peut vous intéresser ? Surtout que Sabri Lamouchi a rendu son tablier…

J’ai envie de dire, bien évidemment. Je pense que tout entraineur serait normalement intéressé par la sélection ivoirienne. C’est l’une des meilleures sélections africaines avec un classement mondial plus qu’honorable.

Et le fait qu’elle n’ait pas encore remporté les trophées qu’on attend d’elle, est une source de motivation supplémentaire. 

Allez-vous déposer votre candidature ??

Pourquoi pas ? (sourire)

Qu’est ce qui manque aux sélections africaines pour briller sur la scène mondiale ?

Je dirais un peu de mental et de constance. La coupe du monde est d’une grande exigence physique et psychologique, Il faut à chaque fois pouvoir élever son niveau de jeu face aux adversaires qui sont d’un très haut niveau. C’est mon avis…

Que peut-on vous souhaiter pour les prochaines semaines ???

Déjà de passer une bonne Coupe du monde… Et puis de me retrouver à la tête d’un challenge excitant.


Articles récents