Athlétisme Mo Farah annonce la fin de sa collaboration avec son entraîneur

Fin de l’histoire entre Mo Farah et Alberto Salazar. L’athlète britannique d’origine somalienne a annoncé qu’il cessait sa collaboration avec Alberto Salazar, son coach depuis 2011. Le quadruple champion olympique (5.000 et 10.000 m), qui a fait ses adieux à la piste cet été pour se consacrer désormais au marathon, a motivé cette décision par des raisons familiales.

« Je m’en vais tout simplement parce que ma famille et mois retournons vivre à Londres. Nous aimons tous passer l’été ici, Tania et moi-même avons réalisé combien cela nous avait manqué de ne pas passer plus de temps avec nos amis et la famille. Et les enfants sont tellement heureux ici », a expliqué Mo Farah au Sun.

« Je ne quitte pas Alberto Salazar à cause des suspicions de dopage » qui pèsent sur lui, a-t-il tenu à souligner. « Ces allégations durent depuis plus de deux ans, et si j’avais dû quitter (Salazar) à cause de ça, je l’aurais fait depuis longtemps ».

Se permettant même d’ajouter: « Comme je l’ai toujours dit, j’ai toujours fermement plaidé pour un sport propre et je crois fermement que quiconque viole les règles (en matière de dopage) devraient être punis ».

« Si Alberto avait franchi la ligne, j’aurais été mis dehors. Si j’avais eu à douter d’Alberto, je ne serais pas resté avec lui pendant tout ce temps », a ajouté le champion d’origine somalienne.

 

Rédaction avec AFP

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com