Afrique Amine Bassi : Le Franco-Marocain dit non aux Lions de l’Atlas

bassi_itw180917_3_w1000_h515_r4_q90

Véritable révélation de la première partie de saison en Ligue 2, Amine Bassi aspire au plus haut niveau.

Selon estrepublicain.fr, a chaque match de l’ASNL, depuis plusieurs semaines, il y a plusieurs recruteurs dans les tribunes pour observer le talentueux Amine Bassi, auteur de cinq buts et six passes décisives toutes compétitions confondues depuis son entrée fracassante dans l’équipe pro, fin août.

Le milieu offensif de 20 ans a également brillé pour sa première sélection en équipe Espoirs du Maroc, en octobre, au point d’avoir même inscrit le but de la victoire (1-0). Mais désormais, la pépite Franco-Marocain ne veut plus poursuivre l’aventure avec les U23 marocain.

En effet, d’après les informations du site lionsdelatlas.ma, Amine Bassi préfère tenter l’aventure olympique avec la sélection de France. Il a récemment décliné l’invitation du sélectionneur des U23 du Maroc, Mark Wotte, et le joueur de 20 ans aurait rejeté cette convocation de jouer pour l’équipe nationale Marocaine des moins de 23 ans avouant aux responsables marocains qu’il souhaite directement être convoqué avec les Lions de l’Atlas de Hervé Renard. « L’équipe A ou rien du tout » précise  lionsdelatlas.ma.

En attendant, Amine Bassi s’est fixé l’objectif de rejoindre les Bleuets U23 et à moyen terme de représenter les couleurs de la France après avoir porté le maillot des Lionceaux U21 à l’occasion du match amical perdu 4-1 contre l’Italie.

Amine Bassi avait été lancé dans l’arène de manière un peu surprenante, la saison passée en Ligue 1, au soir de la 36ème journée à Marcel Picot alors que l’AS Nancy Lorraine, futur relégué, accueillait le champion monégasque. Les Nancéens avaient ainsi pu observer de près et pour la première fois le jeune Amine Bassi, alors très proche de l’équipe première et promis à un bel avenir.

Le parcours d’Amine Bassi est celui d’un jeune talent obligé de se battre pour le faire reconnaître. Passé par Bezons en région parisienne jusqu’en U17, il vadrouille ensuite du Racing Colombes à Epinal d’où l’AS Nancy-Lorraine le déniche à un âge déjà avancé pour l’époque.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com