Afrique CHAN 2018: Ayoub El Kaabi, grosse sensation du tournoi

Ce nom, on n’est pas prêt de l’oublier. Ayoub El Kaabi a illuminé la 5è édition du CHAN (Championnat d’Afrique des nations). A lui tout seul, il a guidé le Maroc ers le sacre avec ses 9 buts sur les 16 inscrits par les Lions de l’Atlas. Avec une trajectoire atypique.

Agé de 24 ans, El Kaabi était très peu connu sur le continent, ou encore de certains Marocains. C’est la saison écoulée qu’il explose avec ses 25 buts avec le Racing Casablanca en deuxième division. Club qui obtient également la montée en Botola Pro. Pourtant, ce n’est ni au WAC, le Raja ou encore le FUS qu’il signe mais à la Renaissance Berkane, formation de Faouzi Lekjaa, président de la FRMF (Fédération royale marocaine de football).

S’il est déjà prolifique dans le championnat avec 6 buts et 8 en Coupe, l’attaquant s’éclate au CHAN où est titulaire depuis Ashraf Bencharki, buteur et champion d’Afrique avec le WAC. El Kaabi rend tout de suite la confiance de son coach sur le terrain avec un doublé contre la Mauritanie puis un triplé face à la Guinée.

Sur le départ à l’été ?

Il marque à tous les matchs du CHAN 2018 sauf contre le Soudan en troisième rencontre de groupes. Il débute sur le banc avant de faire son entrée en jeu et le Maroc avait déjà son ticket.

Au total, 9 réalisations. de quoi lui valoir, le titre de meilleur buteur et de meilleur joueur de la compétition. Il aura également animé la fin du mercato hivernal. Le Zamalek a bien proposé une somme tout comme d’autres clubs saoudiens mais El Kaabi va bien disputer la Coupe de la Confédération avec Berkane. Avant peut-être un départ en juin.