Athlétisme Athlétisme : A 20 ans, Clarence Munyai s’invite dans la cour des Grands du 200m

Clarence Munyai

Loin des frimas européens de ce milieu de mois de mars, Clarence Munyai a sorti le monde de l’athlétisme de sa torpeur hivernale. A tout juste 20 ans, Munyai vient de faire irruption dans la hiérarchie mondiale du 200m, vendredi. Cet espoir du sprint sud-africain a claqué un énorme chrono de 19″69 (vent : -0,5 m/s) en demi-finale des Championnats nationaux, à Pretoria, ce qui lui ouvre les portes du Top 10 mondial des meilleurs performeurs de tous les temps.

Clarence Munyai a beau être une étoile montante du sprint avec un titre de champion d’Afrique junior, avec une progression jusqu’alors régulière et un record qui était ce vendredi matin encore de 20 secondes et 10 centièmes, il a beau avoir profité des effets de l’altitude (Pretoria est à 1500 mètres), ces 19 secondes 69 sont une performance à la fois tout à fait inattendue et majeure.

19.69, c’est 15 centièmes de mieux que le précédent record d’Afrique du sud établi l’an dernier par le phénoménal et polyvalent Wayde Van Niekerk.

19.69, c’est aussi le meilleur chrono mondial depuis les 19.55 d’Usain Bolt en finale des Mondiaux de Pékin en août 2015.

Munyai passe allègrement devant Carl Lewis (19″75) et fait reculer le recordman d’Europe italien Pietro Mennea (19″72) pour arriver en dixième position, à un centième du Namibien Frankie Fredericks, qui reste détenteur du record d’Afrique en 19″68.

Avec Van Niekerk (actuellement blessé) et Clarence Munayi, le sprint sud-africain possède deux flèches. A la fluidité et à la foulée aérienne du recordman du monde du 400m, Munayi oppose son dynamisme et sa fréquence gestuelle. Des styles différents mais tout aussi efficaces.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com