Afrique La FIFA organise une table ronde sur la crise du football ivoirien

Le football ivoirien est secoué par une crise depuis plusieurs mois. Une situation amplifiée par l’élimination des Éléphants de la Coupe du monde 2018 et la défiance de plusieurs présidents de clubs à l’égard de Sidy Diallo, le président de la fédération. Même le chef de l’État, Alassane Ouattara, s’en inquiète.

Les différents acteurs de la crise qui secoue le football ivoirien se retrouveront ce mardi 20 mars à Zurich sur invitation de la FIFA, cette dernière souhaitant « discuter des mesures à prendre pour surmonter la situation actuelle », a appris l’AFP de sources concordantes.

Les représentants des deux camps sont depuis hier, dans la plus grande ville Suisse, avec l’espoir d’une sortie définitive de cette crise. Cinq représentants de chaque camp ont été invités par la Fédération internationale de football association (Fifa) mais trois de part et d’autre, auront accès à la table des discussions. Le président de la Fif, Augustin Sidy Diallo conduit la délégation de la Fif dans laquelle se trouve également son 1er vice-président, Sory Diabaté. Dans le camp adverse, on annonce, entre autres, la présence de Salif Bictogo (Stella club), Me Roger Ouégnin (Asec) et Armand Gohourou (Agir Guibéroua).

Sollicitée par l’AFP, la FIFA a confirmé la tenue de cette réunion. Des clubs et plusieurs groupements d’intérêts ont réclamé le 29 décembre une assemblée générale extraordinaire pour demander le départ du président de la FIF Augustin Sidy Diallo, à la suite de la non qualification de la Côte d’Ivoire au Mondial 2018 en Russie. Cette demande émanait de 38 des 76 clubs de 1re, 2e et 3e division, ainsi que de quatre « groupements d’intérêts membres » sur les 81 membres actifs de la FIF. La FIF a déclaré « irrecevable » le 9 janvier la demande des clubs réclamant une assemblée générale extraordinaire pour demander le départ de son président.

Pour rappel, une dissension a éclaté, au lendemain de l’élimination des Éléphants pour la phase finale du Mondial 2018, par le Maroc, entre le Comité exécutif de la Fif et certains clubs.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com