Afrique Lacina Traoré ou le nouveau scandale du football ivoirien

Il est plus connu sous le nom de Lacina Traoré mais l’attaquant d’Amiens (Ligue 1 française) s’appellerait Lacina Ménéné. C’est ce qu’a révélé la semaine dernière, le site Sportmania qui rapportait les propos d’Ibrahim Koné, fondateur d’Etoile Sportive d’Abobo, club formateur du longiligne joueur.

C’est justement d’où vient le scandale. L’ESA estime avoir été floué depuis de longues années et n’ayant jamais touché une prime sur les différents transferts du joueur. car après avoir quitté l’ESA, Traoré s’est engagé au Stade d’Abidjan. Là, il a changé de nom et de date de naissance (1990 au lieu de 1988) pour pouvoir signer au CFR Club en Roumanie.

« Je ne sais pas combien de personnes ont contribué au changement de son nomNous l’avons formé et nous ne travaillons pas pour rien. Ne pas exister sur son passeport sportif nous fait perdre beaucoup en termes d’image. A chaque fois que j’ai posé le problème, on m’a dit que cela allait s’arranger. Mais je ne veux plus que cela reste en l’état. Il évolue en Europe et nous n’avons rien. C’est une situation qui arrive souvent en Afrique. Quand cette histoire va être très médiatisée, beaucoup vont se reconnaître sur notre continent« , a indiqué Koné à RFI qui envisage saisir le TAS (Tribunal arbitrald u Sport) s’il n’obtient pas gain de case auprès de la FIF (Fédération ivoirienne de football).

Jusque-là aucune réaction du joueur, champion d’Afrique en 2015 avec les Eléphants, passé également par Anzhi Makhachkala, Everton, CSKA Moscou, Gijon ou encore Monaco.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com