Afrique Coupe du Monde 2018 : quelles chances pour les pays africains ?

Egypte, Maroc, Tunisie, Nigéria et Sénégal : voilà les 5 nations qui représenteront le continent africain en Russie pour la Coupe du Monde 2018. Aux vues des forces en présence, quelles sont les chances pour chacun de faire un parcours honorable ? Petit tour d’horizons sur les ambitions africaines à un peu plus de deux mois du début de la compétition et sur les cotes de ces pays à la victoire finale.

La Tunisie pas gâtée (cote pour la victoire finale : 500)

Pour se qualifier pour la phase finale de cette Coupe du Monde 2018, la Tunisie a d’abord dû se défaire de la Mauritanie (victoires 2-1 à l’aller et au retour) en tour de qualification puis elle a conclu à la première place du Groupe A en ne devançant que d’un petit point la République Démocratique du Congo. La lutte a été âpre !

Tunisie

Avec l’Angleterre et la Belgique

Mais lors du tirage au sort, les Tunisiens ont vite compris qu’il allait falloir se battre encore plus ardemment pour s’extirper de ce groupe dans lequel figure deux des outsiders pour la victoire finale. Avec la Belgique, donnée comme favorite par certains sites belges comme Excelsior, ou l’Angleterre, avec Harry Kane en attaque, dans leur groupe, les joueurs de la Tunisie n’auront rien à perdre !

Le Maroc condamné à l’exploit (cote pour la victoire finale : 400)

A l’image de la Tunisie, les marocains ont une des cotes les plus élevées du tournoi pour la victoire finale. Cela peut aussi s’expliquer par le tirage au sort de cette Coupe du Monde. Avec le Portugal, champion d’Europe en titre et l’Espagne, récent vainqueur de l’Argentine 6-1, la sélection marocaine aura fort à faire face à ses deux voisins.

Maroc

Une belle campagne de qualification

Les Lions de l’Atlas ont cependant réalisé une campagne de qualification exemplaire en terminant premier de leur poule et en battant notamment la Côte d’Ivoire chez elle lors de la dernière journée. Avec des joueurs comme Mehdi Benatia ou Karim El Ahmadi, une belle surprise n’est pas exclue, d’autant que l’Iran semble être un adversaire à leur portée.

Le Nigéria séduit (cote pour la victoire finale : 200)

Les Super Eagles ont également terminé premier de leur groupe de qualifications, devant des équipes comme l’Algérie, qui avait impressionné lors du dernier mondial, ou le Cameroun, Champion d’Afrique en titre. L’équipe rajeunie semble en forme et, contrairement au Maroc ou à la Tunisie, a bénéficié d’un tirage plus clément pour la phase de poule.

Derrière l’Argentine, un coup à jouer

Nigeria team

Si les Argentins emmenés par Leo Messi semblent promis à la première place du groupe, la bagarre va être féroce pour décrocher le deuxième billet qualificatif pour les phases finales. La Croatie dispose de très bons joueurs et l’Island est toujours embêtante à battre, en témoigne son parcours lors de l’Euro 2016. Toutefois, le Nigéria peut réellement embêter ce genre d’équipes avec un mixe de puissance physique et de technique grâce à des joueurs comme Obi-Mikel, Iheanacho ou encore Iwobi.

Le Sénégal, mieux qu’en 2002 ? (cote pour la victoire finale : 150)

Lors de leur première participation en 2002, les Sénégalais avaient réussi à passer la phase de poule, après avoir fait l’exploit d’éliminer la France, grande favorite à l’époque. Placé dans le groupe H avec la Pologne, la Colombie et le Japon, rééditer la même performance semble plus accessible cette année.

sénégal

Sadio Mané, la star incontestée

Avec son compère Mohamed Salah, Sadio Mané forme l’un des duos les plus brillants de la Premier League. Si le Sénégalais maintient le même niveau de performance pendant toute la compétition, nul doute que les Lions de la Teranga parviendront à s’extirper de ce groupe H. Quant à la victoire finale, il n’est jamais interdit de rêver…

L’Egypte, meilleur représentant africain ? (cote pour la victoire finale : 125)

Lors de ses eux premières participations, l’Egypte n’est jamais parvenue à passer le premier tour. Pourtant cette année, il ne semblerait pas illogique que les Pharaons terminent en tête de leurs groupes tant ils nourrissent de nombreux espoir. Appuyé par un groupe soudé emmené par l’inarrêtable Mohamed Salah, la sélection égyptienne se prend à rêver d’exploit au fur et à mesure que son meneur impressionne. Netbet leur offre la cote la plus basse des équipes africaines, preuves des espoirs qui reposent sur leurs épaules.

Egypte

Mohamed Salah, là pour briller

La star de Liverpool aura à cœur de prouver au monde entier que son talent ne se limite pas aux pelouses de Premier League. Eblouissant match après match avec Liverpool, Salah peut emmener les Egyptiens au-delà de la phase de groupe cette année, d’autant plus que le tirage les a épargnés (groupe A avec la Russie, l’Uruguay et l’Arabie Saoudite).

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com