Afrique Aboud Omar : Le Kényan licencié par son club en Bulgarie pour insultes

Aboud Omar

Aboud Omar s’est mis du jour au lendemain à insulter ses coéquipiers. Le Slavia Sofia n’a eu d’autre choix que de le licencier.

Le Slavia Sofia (D1 bulgare) a annoncé le licenciement d’Aboud Omar, ce jeudi. Le défenseur international kenyan (25 ans), au club depuis 2016, s’est serait pris verbalement et «sans raison apparente» à son entraîneur et ses partenaires, selon les explications livrées par le président du club, Ventseslav Stefanov.

Un joueur qui éprouve des difficultés à s’acclimater à son nouvel environnement, à une autre culture… Ce n’est pas rare. Des petites disputes au sein d’un groupe, cela peut aussi arriver. Ce qui est nettement moins courant c’est d’insulter constamment ses équipiers.

«Notre patience est à bout. Je décide d’écarter de l’équipe Aboud Omar et son contrat avec le club sera résilié», a déclaré M. Stefanov dans un communiqué. Le joueur tenait régulièrement, selon le club, des «propos vulgaires» envers ses coéquipiers et «ne tentait même pas de cacher son insatisfaction concernant la vie en Bulgarie. Il proférait souvent des remarques racistes», a-t-il ajouté.

Visiblement mal à l’aise au Slavia Sofia, le Kenyan ne s’est pas efforcé de cacher son mal-être. Sans raison apparente, du jour au lendemain, il a décidé de s’en prendre avec virulence à son entourage professionnel. Aboud Omar, latéral gauche de 25 ans, était devenu en 2016 le premier joueur kényan en Première ligue bulgare où il a joué 60 matches.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *