Afrique Avant la Russie, une autre Coupe du monde à Londres

Alors que tous les regards sont tournés vers la Russie pour la Coupe du monde 2018 (14 juin – 15 juillet), un autre Mondial démarre jeudi prochain à Londres (jusqu’au 9 juin). Il s’agit de la Coupe du monde de la CONIFA (Confédération des associations de football indépendantes). Un rassemblement de pays non affiliés à la FIFA (Fédération internationale de football association).

16 pays prennent part à la compétition dont 3 africains. Il s’agit de Barawa, une région située dans le Sud de la Somalie, la Kabylie, partie indépendantiste de l’Algérie et Matabeleland, une communauté dans la partie Ouest du Zimbabwe.

On distingue d’autres pays participants comme le Tibet, Tuvalu, Chypre du Nord, etc. Au total, 5 continents représentés et 48 matchs dans 10 stades sont au programme de cette édition 2018 de la Coupe du monde de la CONIFA.

Sur son site internet, la CONIFA (45 membres) se définit comme une organisation mondiale à but non lucratif qui soutient les représentants des équipes internationales des nations, les nations de facto, les régions, et les peuples minoritaires. Elle a été fondée le 7 Juin 2013, et a organisé sa première Coupe du Monde en Juin 2014 à Ostersund en Suède.

9 pays africains sont membres de l’organisation. Outre les 3 cités, Barotseland; les Iles Chagos, une archipel entre Madagascar et l’Inde, le Darfour, le Sahara de l’Ouest, pays contrôlé par le Maroc et la Mauritanie; Zanzibar récemment affilié puis retiré de la CAF et Somaliland dans la corne de l’Afrique.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com