Foot féminin Nouvelle-Zélande : Un accord met à égalité les équipes nationales féminine et masculine

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




La fédération néo-zélandaise a annoncé la signature d’un nouvel accord collectif (CBA) qui met en place un traitement égal entre les équipes nationales féminines et masculines. Un principe d’équité qui était déjà en partie en vigueur dans le football néo-zélandais.

Jusqu’à présent, les membres des deux équipes nationales disposaient d’ores et déjà des mêmes indemnités journalières au moment des camps d’entraînements (115 dollars néo-zélandais par jour soit 67,60 euros), ou de la même part du prize money (dotations) versé en cas de participation aux grands tournois internationaux (Coupe du Monde, Jeux Olympiques).

Un aspect qui amène ici à parler d’équité plus que d’égalité puisque les sommes versés pour les compétitions masculines sont incomparables avec celles du football féminin (30 fois supérieures par exemple pour une équipe éliminée au premier tour d’une Coupe du Monde). Les joueuses néo-zélandaises disposaient aussi d’un droit à l’image dans le cadre de leur participation à l’équipe nationale.

Restait un point majeur, celui des déplacements, une question sensible pour un pays où nombre de joueuses évoluent en Europe ou aux États-Unis, mais également pour qui tout déplacement à l’étranger se traduit souvent par des voyages sur de très longues distances. Alors que les joueurs de l’équipe masculine se déplacent en première classe, c’était un privilège refusé jusqu’à présent pour les membres de l’équipe féminine. Un représentant de l’Association des Joueurs Néo-Zélandais (NZPFA) évoque désormais un traitement au cas par cas aussi bien pour l’équipe masculine que féminine.

Le nouvel accord collectif met donc sur le même plan les deux équipes nationales féminines et masculines, avec un accord resté confidentiel mais qui ne ferait donc plus de distinction entre les deux sélections. Une avancée dans la lignée des accords négociés dans les pays scandinaves à l’automne et probablement perçu comme un bon signe pour les Ferns néo-zélandaises qui entameront à l’automne les qualifications dans la zone Océanie en vue de la Coupe du Monde 2019.

http://www.coeursdefoot.fr/event/nouvelle-zelande-un-accord-met-a-egalite-les-equipes-nationales-feminine-et-masculine/

[themoneytizer id= »16887-28″]

 


Articles récents