Afrique Ghana: Kwesi Nyantakyi démissionne

La GFA (Fédération ghanéenne de football) n’a plus de président. Kwesi Nyantakyi a annoncé sa démission ce vendredi à l’issue d’une réunion avec son Comité exécutif. Le vice-président de la CAF a cédé à la pression populaire depuis la diffusion d’un document d’investigation du journaliste Anas Aremeyaw Anas dans lequel il est épinglé dans un vaste scandale de corruption.

« J’ai commis une série d’erreurs. J’ai gravement associé la fonction la plus haute de l’Etat à des discussions privées avec des «escrocs» qui m’ont trompé en me faisant croire qu’ils étaient de véritables personnes intéressées à investir dans notre pays« , dit-il dans un communiqué.

Nyantakyi avait utilisé le nom du Chef de l’Etat ghanéen ainsi que de plusieurs politiques afin d’avoir les faveurs d’un certain investisseur. Le gouvernement a décidé de dissoudre la fédération mercredi après la diffusion du documentaire vidéo.

« Je m’excuse sans réserve auprès du père de la Nation, Nana Akufo Addo, le vice-président, Dr Mahamadu Bawumia, les Ministres et sous-ministres d’État pour indiscrétion en les associant aux conversations privées sur la vidéo« , poursuit-il.

Cette décision de Kwesi Nyantakyi intervient quelques heures après l’annonce de sa suspension provisoire de 90 jours par la Chambre d’Ethique de la FIFA. Membre du Conseil de l’instance mondiale, le Ghanéen était depuis 2005 à la tête de la GFA. Il préparait d’ailleurs sa succession lors d’élections prévues l’an prochain.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com