Afrique Coupe du Monde 2018 : Le Sénégal, ça craint !

Alors que plusieurs avaient reposé leur espoir sur le Sénégal, les Lions de la Teranga ne rassurent pas après les 4 matchs amicaux livrés dans le cadre des préparatifs de la Coupe du Monde 2018. Au bilan, trois nuls et une défaite avec deux buts seulement marqués et trois encaissés.

La situation présentée par le Sénégal avant l’entame de sa coupe du monde n’est pas du tout rose. Et pourtant, Aliou Cissé avaient bénéficié des soutiens de grands noms du football mondial. José Maurinho avait misé sur le Sénégal pour la qualification en huitièmes de finale de la compétition. Pour son premier test, les coéquipiers de Sadio Mané ont buté sur l’Ouzbékistan (1-1) le 23 mars dernier. Otabek Shukurov a ouvert le score sur penalty avant que Moussa Konaté n’égalise sur une passe décisive de Santy Ngom. Quatre jours plus tard, le Sénégal est tenu en échec par la Bosnie (0-0) au Havre.

Après les deux matchs, Aliou Cissé a senti des déficits dans son rang : « Pour gagner un match, il faut marquer des buts. Aujourd’hui, on n’a pas su mettre ce but-là. Quand vous ne marquez pas contre une équipe qui défend, ça les réconforte de continuer à défendre » reconnait-il avant de poursuivre.

« Avec certaines occasions qu’on s’est créées et qu’on ne marque pas, c’est juste décevant. Contre la Bosnie, on s’était créé des occasions et on ne les a pas mises au fond. Contre l’Ouzbékistan aussi, on a eu pas mal d’opportunités de marquer. Cela n’a pas été le cas. Il faut qu’on continue à travailler la finition, insister devant le but pour que justement ces occasions que nous nous créons qu’on puisse les mettre au fond. »

Après plus de deux mois, le travail dont parlait Aliou Cissé n’a pas eu son effet. L’attaque continue à être improductive et manque de réalisme devant les buts. Le Sénégal sort de la rencontre contre le Luxembourg sans marquer de but. Conséquence, match nul et vierge. Alors qu’on entendait le dernier match pour se mettre enfin en confiance, le Sénégal concède une défaite contre la Croatie. Après un match nul et vierge à la mi-temps, les Lions de la Teranga ont ouvert le score et prenaient le match à leur compte. L’action qui a amené le but n’est pas le fruit d’un travail collectif. Sarr fait un appel dans le dos de la défense et réceptionne une longue balle du pied droit et enchaîne du pied gauche. Même si le but est qualifié de joli, il n’a pas apaisé le cœur de ceux qui ont regardé le match. Les Croates vont vite égaliser et même marquer un second pour leur victoire à la fin.

Le Sénégal boucle ainsi ses préparatifs sans aucune victoire ! Ce qui ne rassure pas, alors que cette équipe possède de bons joueurs contrairement aux autres sélections africaines qualifiées pour la compétition, la Tunisie, l’Egypte, le Maroc et le Nigeria.

La raison d’etre optimiste

La chance du Sénégal, c’est le groupe dans lequel ils évoluent. Les Lions affrontent premièrement la Pologne le 19 juin à Moscou avant de jouer contre le Japon le 24 juin à Ekaterinbourg et enfin la Colombie le 28 juin à Samara. Leurs adversaires ne sont pas des foudres de guerre mais attention aux sélections comme la Pologne et la Colombie qui possèdent de grands joueurs pouvant faire la différence à tout moment.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com