NBA Finales NBA : Golden State sacré champion 2018

0fbae0affab08b52f4da6667f371440f-1528524617

La victoire et le titre pour Golden State ! Ou plutôt, une balade et le «back-to-back». Les Warriors de Golden State ont remporté le titre pour la troisième fois en quatre ans grâce à leur victoire, dans la nuit de vendredi à samedi, face aux Cavaliers de Cleveland. Les Warriors n’ont fait qu’une bouchée des Cavaliers, à la Quicken Loans Arena, lors du Game 4 des Finales NBA 2018 (85-108)

Les Warriors ont dominé la finale 2018 sur le score sans appel de quatre victoires à zéro et se sont offert le sixième titre NBA de leur histoire. Ils sont désormais la troisième équipe la plus titrée de l’histoire, à égalité avec les Chicago Bulls de Michael Jordan, derrière Boston et les Los Angeles Lakers, sacrés respectivement 17 et 16 fois.

Le suspense, déjà mince avant le coup d’envoi de ce quatrième match, n’aura duré que quelques minutes: le temps pour Stephen Curry de marquer plus de points (12) en six minutes que durant tout le match N.3 (11). Avec Curry, survolté, et Kevin Durant, toujours aussi implacable, Golden State, porté en défense par Draymond Green, était bien trop fort pour Cleveland qui a perdu son quatrième match de suite 108 à 85 et a été balayé quatre victoires à zéro, comme lors de la finale 2007 face à San Antonio. Après ce sixième sacre, le deuxième de suite, les Warriors sont désormais la troisième équipe la plus titrée de l’histoire, à égalité avec les Chicago Bulls de Michael Jordan, derrière Boston et les Los Angeles Lakers, sacrés respectivement 17 et 16 fois. Golden State a débuté idéalement ce match N.4 en prenant rapidement onze points d’avance (24-13) sous l’impulsion de Stephen Curry qui, deux jours après l’un des pires matches de play-offs de sa carrière, a marqué 37 points.

Cleveland a bien tenté de se rebeller durant le 2e quart-temps et a pris brièvement l’avantage (39-38), mais les Warriors, avec leur impressionnant potentiel offensif, étaient bien trop forts avec Curry, Kevin Durant, auteur d’un « triple double » (20 pts, 12 rbds, 10 passes) et élu pour la deuxième année de suite meilleur joueur (MVP) de la finale, et Klay Thompson (10 pts). Ils ont pris le large, comme souvent cette saison, durant le 3e quart-temps pour compter jusqu’à 21 points d’avance (86-65) et n’ont plus été inquiétés.

Les Warriors n’ont pas été aussi brillants que l’an dernier, ils ont même été tout proches du gouffre face à Houston au tour précédent, mais ils peuvent être fiers de leur saison, de leur titre.

 

Calendrier et résultats des Finales NBA :

Game 1, jeudi 31 mai : Golden State-Cleveland 124-114 ap

Game 2, dimanche 3 juin : Golden State-Cleveland 122-103

Game 3, mercredi 6 juin : Cleveland-Golden State 102-110

Game 4, vendredi 8 juin : Cleveland-Golden State 85-108 (Golden State champion, 4-0)

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *