Afrique Mondial 2018 –Egypte : Essam El-Hadary pas impressionné par Suarez et Cavani

Au lendemain du match d’ouverture du Mondial 2018 entre la Russie et l’Arabie saoudite (victoire 5-0 du pays organisateur), l’Égypte de Mohamed Salah et l’Uruguay de Suarez et Cavani s’affrontent ce vendredi pour la deuxième rencontre du groupe A.

Gardien de but et capitaine de son équipe, l’Egyptien Essam El-Hadary, qui a fêté ses 45 ans le 15 janvier, ne sera probablement pas le plus vieux joueur à brandir ce trophée,  mais s’il entre sur le terrain ce vendredi face à l’Uruguay, il deviendra le footballeur le plus âgé à participer à un Mondial. Méticuleux jusqu’à l’extrême, El-Hadary ne laisse rien au hasard. Et la Celeste n’impressionne pas le vieux Pharaon. L’ancien gardien d’Al Ahly du Caire se dit prêt à faire face à Luis Suarez et Edinson Cavani qui ont été déterminants sur les 3 dernières rencontres de la Celeste puisque le Barcelonais et le Parisien ont inscrit 2 buts chacun.

« Nous sommes bien préparés et nous voulons faire de bons résultats en Russie. Nous avons étudié le style de jeu de nos adversaires, surtout celui de l’Uruguay pour notre premier match, a confié Essam El-Hadary dans des propos relayés par Al-Ahram hebdo.  Nous avons bien étudié leur style et moi, en tant que gardien de but, j’ai étudié le style de leurs deux grands attaquants, Suarez et Cavani. J’ai une grande confiance en moi ainsi que dans les joueurs égyptiens. Je ne crains ni Suarez ni Cavani, et les joueurs égyptiens ne craignent ni les joueurs de l’Uruguay ni ceux des autres équipes, a ajouté le capitaine des Pharaons. Notre objectif est de ne pas perdre contre l’Uruguay au premier match et, pourquoi pas, d’arracher les 3 points de la rencontre. Le résultat de notre premier match jouera un grand rôle dans le parcours de l’équipe lors de ce Mondial, a-t-il-expliqué. Un bon résultat contre l’Uruguay nous facilitera la tâche lors des deux matchs suivants, contre la Russie et l’Arabie saoudite. Personnellement, je sens que nous allons faire un bon résultat contre l’Uruguay. Notre objectif est de nous qualifier pour le 2e tour et, pourquoi pas, d’aller encore plus loin. Nous sommes capables de le faire… Priez pour nous », a conclu Essam El-Hadary.

Déjà légendaire sur son continent, Essam El-Hadary peut enfin marquer l’histoire du Mondial 2018… à 45 ans ! Le mythique gardien égyptien deviendra vendredi, s’il est aligné face à l’Uruguay, le joueur le plus âgé à disputer une phase finale de Coupe du monde.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com