Coupe du monde Mondial 2018 : Les Lions de l’Atlas prêts à rugir face au Portugal

maroc

Mercredi, le Maroc affronte le Portugal à l’occasion de la deuxième journée de la phase de poules du Mondial 2018. Battus par l’Iran en ouverture (0-1), les Lions de l’Atlas ont notamment payé leur faiblesse dans le dernier geste, malgré de belles phases offensives.

Invaincu pendant la phase éliminatoire de la zone Afrique, le Maroc suscitait beaucoup d’espoirs avant son entrée en lice au Mondial 2018. Sous la houlette d’Hervé Renard, la sélection faisait son retour dans la compétition après 20 longues années d’absence. Sachant toutefois que les choses allaient être difficiles face à l’Espagne et au Portugal, les Lions de l’Atlas n’avaient d’autre choix que de s’imposer contre l’Iran pour espérer. C’est finalement sur un superbe but d’attaquant de son propre joueur, mais contre son camp, que le Maroc s’est incliné en fin de match 1 à 0. Et s’ils recommencent à peiner devant le but face aux Portugais, nul doute que le scénario du match est déjà tout tracé. Les Lions de l’Atlas, bien que plus limités que les Portugais, aiment le ballon et peuvent répondre au défi physique.

Le sélectionneur, Hervé Renard, a assuré que son équipe est prête pour affronter le Portugal. « On a une équipe prête à se battre demain », a-t-il assuré.  A la question de savoir si ses joueurs ont digéré la défaite face à l’Iran, le technicien français a répondu que : «cette défaite fait partie des aléas de football. On n’a pas le droit de s’apitoyer sur notre sort. Il faut être prêt psychologiquement. On a une équipe, Il faut  croire en soit », a-t-il assuré. Et de poursuivre : «il ne faut pas entrer sur le terrain avec l’idée d’échec au préalable, sinon ça ne sert à rien de prendre le bus pour se rendre sur le terrain». Hervé Renard a, en outre, souligné que c’est une chance d’affronter le Portugal champion d’Europe pour pouvoir évaluer le vrai niveau de l’équipe nationale.

Le Maroc est dos au mur dès son premier match du Mondial 2018 et même s’il crée l’exploit en battant le Portugal, il peut quand même terminer dernier du groupe. Alors on s’en remet à la méthode Coué.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *