Afrique CM 2018: Mikel Obi sur le terrain en Russie, son père kidnappé au Nigéria

Près d’une semaine après l’élimination du Nigéria à la Coupe du monde, Russie 2018, John Mikel Obi révèle à nos confrères de KweseSport/ESPN qu’il a disputé le dernier match de poules du Nigéria contre l’Argentine (1-2) alors que son père était dans les mains de ravisseurs au Nigéria.

« Quelques heures avant le match, je reçois un coup de fil. C’était des personnes qui indiquaient détenir mon père t réclamaient une rançon de 28000 dollars« . Mais le milieu de terrain n’a rien révélé car « ils menaçaient de tuer mon père si j’en parlais aux autorités » et aussi « je ne voulais pas inquiéter le coach ou encore mes coéquipiers avant un match aussi important. Je n’ai rien dit à la fédération. j’étais confus, je ne savais pas quoi faire mais à la fin je me suis dit que je devais me battre pour les 200 millions de Nigérians« .

Une semaine après son kidnapping, Pa Obi a été secouru par la police dans l’Etat d’Enugu après des tirs entre les forces de l’ordre et les ravisseurs qui ont finalement laissé leur victime et son chauffeur, qui se rendaient à des funérailles, dans la forêt. C’set la deuxième fois que le père du joueur de Chelsea est enlevé au Nigéria. Victime de plusieurs blessures, il devrait être envoyé en Europe pour des soins, d’après les conseillers du Super Eagle.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com