Tennis Wimbledon (H) 2018 : Isner-Anderson et Nadal-Djokovic au programme des demi-finales hommes

5b47a8fe55326925480a371b

Nadal et Djokovic se retrouvent en demi-finale d’un Majeur dans un contexte bien différent pour chacun. En grande forme depuis le tournoi, le Novak Djokovic défie le numéro un mondial dans le choc des demi-finales, ce vendredi à Wimbledon. Trois ans. Cela fait trois ans, depuis le quart de Roland-Garros 2015, que Novak Djokovic et Rafael Nadal ne se sont pas affrontés en Grand Chelem. Incroyable pour deux des plus grands rivaux de l’histoire du jeu, mais pourtant bien vrai. Alors pour leur 52e (!!) duel, qu’attendre de cette demi-finale de Wimbledon 2018 ?

Cette fois, c’est (presque) officiel : Novak Djokovic is back. En battant Kei Nishikori en quart de finale, le Serbe a confirmé son retour en forme. Le triple lauréat à Wimbledon (2011, 2014, 2015) n’avait plus atteint une demi-finale dans un Grand Chelem depuis l’US Open 2016. Une longue traversée du désert pour un joueur de ce calibre. À Roland-Garros début juin, le Serbe a manqué une énorme occasion de retrouver ce stade de la compétition. Très frustré après son élimination en quarts contre Marco Cecchinato, il ne se voyait même pas défendre ses chances sur gazon à Wimbledon. Alors que le favori à sa succession, le Suisse Roger Federer, s’est fait sortir en quarts de finale par le Sud-Africain Kevin Anderson au terme d’un match épique en cinq sets, c’est désormais l’Espagnol Rafael Nadal qui s’avance comme le plus sérieux candidat à la victoire finale. Lui, qui n’avait plus vu les demi-finales de ce tournoi depuis 2011 aura fort à faire face à un habitué des lieux, le Serbe Novak Djokovic déjà vainqueur, ici. La rencontre entre Rafael Nadal et Novak Djokovic promet donc sur le papier tant ils ont montré qu’ils étaient prêts pour remporter un nouveau titre du Grand Chelem. Cela passe par le gain de cette demi-finale.

Dans l’autre demi-finale, le Sud-Africain Kevin Anderson, tombeur de Roger Federer au tour précédent, défiera l’Américain John Isner. On ne va pas se mentir, cette demi-finale entre le Sud-Africain et l’Américain ne fait pas saliver la planète tennis. Ce n’est pas la faute de Kevin Anderson (2,03m) ni de celle de John Isner (2,06m), c’est celle de leurs jeux. Surtout celui d’Isner d’ailleurs car Anderson est lui capable de très bien jouer aussi du fond du court. Isner, c’est impossible : si la séquence service-coup droit-volée est grippée, il ne peut plus jouer. Mais sur gazon, ça suffit et il est d’ailleurs très étonnant que ces deux-là ne disputent que leur première demi-finale ici. Sauf que la donne a changé tant Kevin Anderson semble encore avoir progressé dans le jeu, lui qui à 32 ans dispute seulement sa deuxième demi-finale d’un Grand Chelem.

 

Centre Court  (à partir de 14h, heure française)

 

Kevin Anderson (AFS/n°8) – John Isner (USA/n°9) : 3-8

 

Novak Djokovic (SER/n°12) – Rafael Nadal (ESP/n°2) : 26-25

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *