Coupe du monde FRANCE : après la fête du mondial, la défaite de la fraternité

Emeutes-CDM-2

Tout a été saccagé. Et on a dû faire intervenir 4 canons à eau pour évacuer les Champs Elysées. Il y a eu beaucoup d’interpellations. Interview de Rocco COTENTO, Secrétaire Departemental Paris UNITE SGP POLICE, sur LCI

 

Rocco COTENTO, Secrétaire Departemental Paris UNITE SGP POLICE. :

« Tout a été saccagé. Et on a dû faire intervenir 4 canons à eau pour évacuer les Champs Elysées. Il y a eu beaucoup d’interpellations. » Après ça a été la chasse, avec nos collègues des BAC. Ils ont continué à saccager des poubelles. Il y a encore des zones de tensions, ce matin, sur Paris. Je salue les forces de l’ordre, qui ont fait une double vacations et qui ont limité la casse. Il n’y a pas eu de blessés. Ce qui c’est passé à Paris, ce n’est pas quelques incidents, c’est gravissime. Il y a eu aussi, à Lyon, à Marseille, beaucoup de casse, des voitures de brûlées. Je ne veux pas dramatiser les choses mais je vous dis exactement ce qui s’est passé

Pascale de La Tour  : le profil des casseurs ?

Rocco COTENTO :

Ce ne sont pas des résidents du 8éme arrondissement….Ce sont des casseurs qui viennent de banlieue essentiellement.

Bilan : Lundi matin, les autorités ont fait savoir que près 292 personnes avaient été placées en garde à vue en France, dont 90 à Paris et 18 à Lyon. Quarante-cinq policiers et gendarmes ont par ailleurs été blessés au cours des incidents mais aucun ne l’a été gravement.

Pillage en haut de l’avenue de la Grande Armée :

pillage

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports