Afrique La CAF préconise une « remise au travail immédiate » pour 2022

cafevalu

La CAF (Confédération africaine de football) a réuni le week-end écoulé les pays qui ont représenté l’Afrique à la dernière Coupe du monde en Russie pour une Conférence d’évaluation de la participation. L’objectif, chercher les causes de la pire participation du continent à un Mondial depuis 1982. Du Maroc, de l’Egypte, du Nigeria, de la Tunisie et du Sénégal, aucun n’est arrivé à se hisser au second tour.

Samedi, les différentes sélectionneurs ont présenté les rapports techniques et physiques de leurs équipes lors de la compétition. Aliou Cisse et Gernot Rohr étaient les seuls sélectionneurs présents à rabat. Patrice Beaumelle, l’adjoint a représenté Hervé Renard pour les Lions de l’Atlas tandis que l’Egypte et la Tunisie désormais sans entraineurs étaient présents avec un membre de l’encadrement technique.

Pour Ahmad, le président de la CAF, ce bilan « maigre et inquiétant » doit inciter les coachs d’expérience, légendes, spécialistes et experts à une « remise immédiate au travail  » en vue de la Coupe du monde, Qatar 2022. Il a également promis des mesures fortes pour redynamiser le football africain.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com