Cyclisme Tour de l’Avenir 2018: Dur, dur pour le Rwanda

Débuts difficiles pour le Rwanda au Tour de l’Avenir 2018. Pour sa première participation, la nation montante du cyclisme africain doit constater l’étendue du travail qui lui reste. Très loin des places d’honneur après 4 étapes, les protégés de Sterling Magnell comptent également leurs forfaits.

A l’issue de la 3è étape dimanche entre Le Lude (Sarthe) et Châteaudun (Eure-et-Loir), 4 coureurs de la Team Rwanda ont abandonné, en raison de nombreuses chutes. Désormais, il ne reste plus que deux: Joseph Areruya et Samuel Mugisha respectivement, les deux anciens vainqueurs du Tour du Rwanda.

Les deux, arrivés en retard ce lundi, ont néanmoins pris part à la 4è étape, un contre-la-montre par équipes. Avec un chrono de 52’42’’, ils sont loin derrière les Danois et leur 22’11.

 

Encore 6 étapes avant la fin de ce Tour de l’Avenir, réservé aux coureurs de moins de 23 ans. Un mini Tour de France dominé au classement général pour l’instant par le Norvégien Hakon Aalrust devant le Français Alan Riou et le Danois Andreas Nielsen respectivement à 11s et 1min 54.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com