Afrique CAN 2018 (F): le retrait de l’organisation au Ghana acté ?

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




C’est la presse ghanéenne qui le révèle. La CAN féminine 2018 n’aura pas lieu sur les terres de Kwame Nkrumah. C’est ce que croit savoir notamment GhanaSoccernet. Le site d’informations sportives annonce que la CAF (Confédération africaine de football) a décidé de retirer l’organisation pour cause de retard dans les travaux.

Nous vous alertions sur les risques qu’encourait le pays des Black Queens depuis juillet dernier. Ceci à la suite de la crise au sein du football local après les révélations du journaliste Anas Aremeyaw Anas et qui ont conduit le gouvernement à arrêter le fonctionnement de la GFA (Fédération ghanéenne de football). Il y a deux semaines, Isaac Asiamah, le ministre des Sports s’est rendu à Antananarivo pour rencontrer Ahmad, le président de la CAF et le rassurer de l’avancement des travaux. La délégation était rentrée avec le sourire.

 

Mais cette dernière information tend à faire croire le contraire. D’après nos confrères, la CAF officialisera le retrait lors de son assemblée générale le mois prochain.

La CAN féminine 2018 doit se tenir du 17 novembre au 1er décembre dans les villes d’Accra et de Cape Coast. Le Cameroun, la Guinée Équatoriale, la Zambie, le Nigeria, l’Algérie, le Mali et l’Afrique du Sud sont qualifiés pour la compétition, en attendant probablement un nouveau pays hôte pour faire le nombre.


Articles récents