Afrique Elim CAN 2019 –Algérie : Belmadi se défend sur l’absence des joueurs locaux

Absente de la Coupe du Monde 2018, en pleine crise de confiance après de multiples changements de sélectionneurs, l’Algérie veut mettre fin à cette mauvaise spirale à l’occasion des éliminatoires de la CAN 2019.

Djamel Belmadi a haussé le ton à propos de la non-convocation de joueurs locaux, mardi lors d’un point de presse. Pour son premier rassemblement avec les Verts, le nouvel homme fort de la sélection a été interrogé par les médias. Et il n’a pas mâché ses mots quand certains journalistes lui ont demandé de s’expliquer sur l’absence de joueurs locaux dans sa liste. Djamel Belmadi a rejeté l’idée d’avoir convoqué uniquement des joueurs issus des championnats étrangers, considérant que les “joueurs locaux” sont tout aussi bien représentés dans la liste des 25 internationaux qu’il a convoqué en prévision de la deuxième journée des qualifications à la CAN 2019.

« Par rapport au championnat d’Algérie je vois bien que la question taraude certains. Arrêtez l’hypocrisie tous autant que vous êtes ! Vous savez que dans ce championnat-là il y a des problèmes. Arrêtez votre populisme et le discours schizophrénique », a lâché Djamel Belmadi, avant de préciser son point de vue. « Vous critiquez à longueur de temps le championnat mais quand il n’y a pas de joueurs sélectionnés vous dites qu’il y a un problème. Vous m’avez vu dans les stades algériens, pas à Manchester City mais à Alger. Vous êtes journalistes, je suis entraîneur. Je compte voir les joueurs locaux mais pas forcément ceux que vous citez », a-t-il poursuivi avant de conclure. « On a dans les clubs algériens des joueurs qui ont des qualités, mais qui ne sont pas prêts pour le niveau international. Vous le savez, vous le voyez. On va essayer de les faire progresser. »

La porte n’est donc pas fermée par principe aux joueurs locaux. En attendant, les Fennecs iront à Banjul samedi sans le moindre représentant de Ligue 1 algérienne. Lors de la journée inaugurale de ces qualifications pour la CAN 2019 disputée en juin 2017, l’Algérie s’était imposée face au Togo au stade de  Blida (1-0) sous la conduite de l’ancien sélectionneur, l’Espagnol Lucas Alcaraz.

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com