Afrique CAF Ligue des Champions : Le WAC à Sétif pour déplumer l’Aigle Noir

Wydad Casablanca

Fini la phase de poule, place aux choses sérieuses. Le niveau est déjà monté d’un cran depuis la fin du tirage au sort le 3 septembre dernier au siège de l’institution. Le Wydad Casablanca entre en lice ce vendredi pour les quarts de finale de la CAF Ligue des Champions. Les Rouges en déplacement à Sétif rencontreront l’Entente Sportive. Un match qui s’annonce compliqué pour les hommes de Abdelhadi Sekitioui. Un derby qui s’annonce sous de bons auspices entre les Casablancais, tenants du titre, et les Sétifiens lauréats de l’épreuve en 2014. Le WAC aura fort à faire devant un coriace adversaire qui, sous la houlette du coach marocain Rachid Taoussi, a réussi à tirer son épingle du jeu lors de la phase de poules.

« C’est un derby maghrébin entre deux grandes équipes. Je pense que le Wydad, avec son statut de champion en titre, a les moyens et l’expérience qu’il faut pour gérer ce genre de matchs. Notre objectif est de bien gérer ce match aller avant le retour chez nous à Casa. Il n’y a aucune revanche à prendre, il s’agit d’un quart de finale de la Ligue des champions africaine », a confié l’entraîneur adjoint du WAC.

Après avoir survolé la phase de groupes de la Ligue des champions d’Afrique, le Wydad Casablanca aborde aujourd’hui le quart de finale de la compétition par un duel 100% maghrébin face à l’Entente sétifienne. Un match aux enjeux primordiaux pour les Rouges qui sont engagés dans la course pour conserver leur titre de champion d’Afrique. Placée sous la houlette provisoire de Abdelhadi Sektioui, le club casablancais devra revenir d’Algérie avec un résultat positif afin de disputer le match retour à Casablanca sereinement.  Il est vrai que le WAC reste sur une défaite en championnat, mais les joueurs, forts de leur expérience continentale, ont déjà tourné la page pour se concentrer complètement sur cette confrontation maghrébine qui sera sifflée par l’arbitre gabonais Eric Arnaud Otogo Castane, secondé par son compatriote Moussouda Montel et le Ghanéen Issa Yaya.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com